Le Blog Collibris

Parole aux Collibris : à la rencontre d’Audrey

La communauté Collibris est variée, grande et consommatrice de genres différents ! Aujourd’hui nous rencontrons Audrey, Collibris depuis 2016 et très active sur l’application.

Interview d’Audrey

Pouvez-vous vous présenter à la communauté Collibris ?

Bonjour, Je suis Audrey Pensa-Gabriel, j’ai 32 ans et je travaille en bibliothèque universitaire à Nancy. J’adore la lecture depuis toute petite grâce aux contes que me lisait ma mère puis les bandes-dessinées et ensuite les romans à l’adolescence. Voyager dans d’autres contrées, imaginaires ou non et apprendre sur l’histoire de personnages célèbres, sur la science ou encore sur l’Histoire, voilà ce que je recherche aussi dans la lecture. Mais découvrir  un autre monde totalement imaginaire et se laisser bercer par l’inconnu est tout aussi excitant, comme suivre les aventures d’un tueur en série ou une enquête policière. La lecture permet de rester chez soi ou de lire où l’on veut et de se déconnecter et s’abandonner à un monde nouveau.

Quel livre vous a donné le goût de la lecture ?

Je dirais que le livre qui m’a remise dans la lecture à l’adolescence alors que je ne lisais presque plus a été le Da Vinci Code de Dan Brown. Mélanger de la fiction, des éléments scientifiques réels et historiques; tout cela en un thriller haletant où l’action est toujours présente, de plus dans un univers ésotérique m’a complètement bouleversé dans la vision que l’on a de la littérature dite générale. Le livre est très visuel (surtout avec l’édition illustrée). J’ai appris énormément de choses même si cela reste un roman donc tout n’est pas à prendre au pied de la lettre mais les talents de Dan Brown en tant que conteur sont incontestables.

Quel(s) genre(s) aimez-vous lire ?

Je lis énormément de thriller et de thriller ésotérique. Mais je suis aussi une fan de cosy mysteries, et plus récemment de livres feel good. Je m’intéresse aussi aux livres parlant du thème de l’ésotérisme.

Quel est votre dernier coup de cœur ?

Mon dernier coup de cœur est pour Le manufacturier de Mattias Köping. J’étais jeune lors du conflit serbo-croate en 1991 et cela m’a permis de mieux comprendre ce qu’il était arrivé, inclus dans une histoire horrible mais tellement réaliste qu’on en oublie parfois les horreurs dont sont capables les humains.

Combien de livres composent votre pile à lire sur l’application Collibris ? Lequel vous donne le plus envie ?

Il y en a actuellement 101 sur l’application mais il en manque environ 150 chez moi qui ne sont pas encore rentrés sur le site ;). Celui qui me donne le plus envie est Le costume du mort de Joe Hill que j’ai découvert avec la série puis les comics Locke & Key. Un style très macabre et toujours dans la noirceur humaine. Et étant le fils de Stephen King, je m’attends à ne pas être déçue…

Avec les dernières fonctionnalités Collibris, vous pouvez ajouter des réactions à vos lectures ! Quel est le dernier livre que vous avez trouvé triste ?

Le dernier peut-être pas mais le plus triste jamais lu est et restera (sûrement) Meurtres pour Rédemption de Karine Giebel. 999 pages format poche d’une histoire violente et parfois trop humaine de l’univers carcéral et de mauvais choix qui y conduisent. Karine Giebel a cette force de décortiquer chair après chair la noirceur que tout être humain possède et qui peut donner le pire mais parfois aussi le meilleur. C’est ainsi le premier et seul livre qui m’a littéralement fait pleurer par trop d’empathie pour le personnage principal Marianne.

Enrichissant ?

Tous les livres écrits par le fabuleux duo américain Preston & Child. L’un historien, l’autre éditeur, ils relatent toujours d’endroits réels, de faits scientifiques et historiques dans leurs thrillers usant savamment d’un subtil mélange entre monstres créés par la science et  mythes et légendes. Mais s’il faut n’en choisir qu’un, alors ce sera Le piège de l’architecte. Premier roman lu des deux auteurs simplement acheté pour la couverture et pour une histoire de trésor pirate disparu. Une de mes lectures les plus marquantes.

Drôle ?

La série des Agatha Raisin de Marion Chesney Beaton. Le tome premier La quiche fatale m’a beaucoup fait rire avec ce personnage acariâtre et très drôle qu’est Agatha Raisin. Je les ai tous et c’est toujours un agréable moment quand je commence un nouveau tome lu très rapidement. Si un personnage devait prendre vie je voudrais que ce soit elle !

Nous avons également la possibilité de mettre nos lectures en cours : combien en avez-vous en ce moment ?

Quatre mais seulement deux réellement en lecture cette semaine : Les oubliés de l’Amas de Floriane Soulas et La saignée de Cédric Sire. Les deux autres ont été commencé il y a longtemps mais je n’arrive pas à les continuer car Ca de Stephen King me paraît très long à démarrer (au bout de 200 pages) et La première leçon du sorcier de Terry Goodking est très bien mais le format broché écrit petit ne m’aide pas à avancer dans la lecture.

Parmi les fonctionnalités Collibris, vous qui êtes parmi nous depuis des années, quelle est votre fonctionnalité préférée ?

Principalement la fonction étagère car je possède un fichier excel pour tous mes livres (environ 700) à la maison mais ce n’est pas du tout lisible alors qu’avec les étagères de Collibris j’ai en visuel les couvertures des livres que je peux classer en lus, possédés, liste de souhaits…. Et cette dernière m’est très utile pour mes futurs achats. Quand je ne connais pas le livre ou que je ne suis pas sûre je les ajoute en liste de souhaits et les garde pour plus tard et je m’en souviens en voyant les couvertures.

Si vous avez envie d’agrandir votre cercle d’amis, dites-nous votre compte Collibris pour que la communauté puisse vous ajouter !

Audrey Pensa-Gabriel