chronique lecture commune d-octobre

Lecture commune d’octobre : Un Bûcher sous la neige

Pour le mois d’octobre, Le Ptit Club des lecteurs a organisé une lecture commune autour du thème : sorcière. Le livre choisi par les membres du club était : Un Bûcher sous la neige de Susan Fletcher. Une belle découverte comme vous allez le découvrir dans cet article !

 

Un bûcher sous la neige : chronique
Résumé :

Au cœur de l’Ecosse du XVe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d’une prison putride, le révérend Charles Leslie, venu d’Irlande, l’interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s’élève au-dessus des légendes de sorcières et raconte les Highlands enneigés, les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse. Jour après jour, la créature maudite s’efface. Et du coin de sa cellule émane une lumière, une grâce, qui vient semer le trouble dans l’esprit de Charles.

 L’avis d’Anne-Sophie, Miss Community 

 On débute le roman en apprivoisant un changement d’habitude : la construction du récit varie entre narration et lettre, entre le point de vue du personnage principal et les impressions du second.
Finalement, on s’y fait et c’est d’ailleurs un vrai plus à ce roman. Dans Un Bûcher sous la neige, j’ai particulièrement aimé le personnage de Corrag : je me suis énormément attachée à elle, je n’avais jamais été aussi attachée à un personnage auparavant. Elle a une réelle bonté en elle. Sa vision du monde, de la Nature, son amour pour tout ce qu’elle rencontre, son envie de vivre et la manière qu’elle a de le faire : tout chez Corrag est attachant, émouvant. Quand on découvre les différents événements qui lui arrivent, cela nous touche et nous répugne car Corrag est une amie, Corrag est une personne avec le cœur sur la main. J’ai d’abord craint que Charles ne soit pas du même avis que moi et ne voit pas ce qu’on comprend en lisant son récit. Mais il a compris, il a vu que Sorcière n’est qu’un mot qui n’a pas de sens, il a vu le cœur de Corrag. Il semble aussi apprendre d’elle quand il voit la manière qu’elle a eu de vivre et de profiter de l’instant ainsi que de la Nature. Charles change grâce à ses entrevues avec Corrag, et ce n’est que pour le meilleur.
Susan Fletcher a une telle poésie dans son récit que j’ai été transportée. Nous ne découvrons pas toujours des éléments perturbateurs et pourtant on veut lire chaque phrase avec attention et on ne s’ennuie jamais. La sorcellerie de ce roman est bien dans la plume de l’autrice, et de la traductrice.
 Passons à l’histoire parallèle : on est dans l’Ecosse du XVIIe siècle, siècle pendant lequel des milliers de femmes sont assassinées pour « sorcellerie » et dans un pays qui rencontre plusieurs guerres de clans. Le fait que certains de ces événements se soient réellement déroulés apporte au récit encore plus d’intérêt, je ne connaissais pas du tout cette partie de l’Histoire.
Dans les derniers chapitres nous connaissons enfin le terrible massacre qui s’est passé à Glencoe. On suit les tourments de Corrag : lorsqu’elle comprend que ces soldats vont tuer tout un clan, lorsqu’elle tente en vain de chercher de l’aide, son retour et les horreurs qu’elle voit, sa recherche d’Alasdair, dont elle était tombée amoureuse.
Quand elle réussit à le secourir et qu’il lui offre un baiser, c’était vraiment beau ! Je me suis tellement attachée à Corrag et on connait tellement son fond que j’étais heureuse pour elle !
Et pour la fin… je m’attendais à ce qu’elle brûle, car cela n’avait pas l’air d’un livre à la fin heureuse.
J’ai été vraiment soulagée qu’elle s’en sorte, et que ce soit le Révérend qui la sauve.
Ce roman est un hymne à la vie, à l’amour, à la beauté de la Nature, à Corrag… c’est un énorme coup de cœur pour moi !

L’avis des lecteurs Collibris

Melo PetitjeanJ’ai adoré ce livre, basé sur une légende et des faits historiques que je ne connaissais pas… Le livre est assez descriptif, mais cela ne gêne en rien la lecture, bien au contraire… Les chapitres suivent la vie de Corrag (sa vision), suivis de lettre de Charles à sa femme… Cela nous aide aussi à mieux comprendre les pensées de l’époque, et à s’immerger dans l’histoire. Le suspense dure jusqu’à la fin, jusqu’à la dernière page. Le fait de découvrir ce livre aux alentours d’Halloween était chouette, car le thème de la sorcière est toujours actuelle dans le folklore, même si sa description reste toujours vaste, évasive.

Céline ValléeAprès un début de lecture poussif, car je ne suis pas habituée à ce type de narration, je me suis laissée happée par Corrage et son amour inconditionnel de la nature. Je fermais les yeux et voyageais avec elle. Il y a tant d’amour en elle alors qu’elle n’a jamais été épargnée par la vie. Un seul baisers, et pourtant… Quelle évolution dans la pensée du révérend… Savoir que le massacre a réellement eu lieu et que Corrag a sûrement existé ne rend cette histoire que plus forte. Magnifique hymne à l’amour et la nature. Merci pour cette découverte !

Stephanie JunqueiraLe livre est fini…et waouh quel chef d’oeuvre de lecture. Par un style d’écriture particulier l’auteur a magnifiquement réussi à me faire voyager au pays de Corrag, à me faire vivre ses émotions comme si j’étais à ses côtés. En lisant ce livre j’ai eu l’impression que j’écoutais une histoire que l’on me contait..un peu comme Charles…un livre bouleversant et magnifique qui traduit bien que la différence dérange, la différence fait peur… J’ai été conquise !

Laetitia Sylvain DumasJ ai vraiment eu du mal au début comme quelques personnes. Le récit narratif n’est pour moi pas habituel… Mais une fois la première partie passée je m’y suis faite! C’est un vrai coup de coeur, je me suis laissée porter par Corrag est son histoire, c’était bouleversant… Charles qui au début m’était clairement antipathique m’a surprise par son changement de vision pour Corrag…. et par la suite ce massacre du clan.. J’ai trouvé ça tellement injuste et la façon de faire… écœurante. Rester avec eux pendant qu’ils les hébergent et leurs donnent leurs nourritures pour ensuite les tuer en traite…. Corrag, impuissante, qui essaye de les sauver et qui fini par se rendre compte que c’est fichue, à espérer des survivants, à voir de ses yeux tout ses morts…. Cette fin… Je pensais vraiment qu’on allait avoir le récit de sa mort, brûlée vive…. Mais Charles m’a étonné une fois de plus, il a vraiment assuré en sauvant Corrag.. Incroyable… J’étais trop contente je me suis tellement attaché à Corrag, à sa douceur dans ce monde qui ne lui a pourtant pas épargné grand chose.. Je ne m’attendais pas du tout à ça en ouvrant ce livre une belle surprise…

Laurence DufournyQuand j’ai eu fini le livre je suis allée me promener virtuellement vers Glencoe et j’ai retrouvé toute la magie du livre.

****
Si les avis du Ptit Club des lecteurs ne vont convaincs pas à lire ce magnifique livre, nous ne savons plus comme vous convaincre ! Un Bûcher sous la neige s’est avéré être un réel coup de coeur pour plusieurs d’entre nous. Une écriture poétique et une magie dans le récit nous ont envoutées. Le Ptit Club des lecteurs c’est aussi de très belle découverte et je suis heureuse de l’avoir partagé avec vous.

Lecture commune du mois de novembre 

Sept mensonges
Pour le mois de novembre, Amélie, Miss Sélection, vous propose une lecture commune frissonnante. Le livre choisi sur le thème du thriller est : Sept Mensonges d’Elizabeth Kay. Suivez Jane embarquée dans le cercle vicieux du mensonge. Quand un mensonge en entraîne un autre, puis un autre…
Envie de rejoindre la lecture commune de novembre ? Rendez-vous sur notre groupe Facebook Le Ptit Club des lecteurs.
Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Lecture commune de Septembre : roman de jeunesse

Le mois de Septembre était marqué par la rentrée 2021. Avec le club de lecture, « Le Ptit club des lecteurs »,…

Lire plus
Lecture commune de Septembre : roman de jeunesse

Le mois de Septembre était marqué par la rentrée 2021. Avec le club de lecture, « Le Ptit club des lecteurs »,…

Lire plus