Le Blog Collibris

Lecture commune de novembre : Sept Mensonges

En novembre Le Ptit Club des lecteurs a participé à la lecture commune mensuelle sur le thème du thriller. Le livre choisi par les membres était : Sept Mensonges d’Elizabeth Kay, un thriller qui met en péril les relations amicales.

 

 

chronique sept mensonges

 

Résumé :

 

Tout a commencé par un mensonge. Un tout petit mensonge…

Jane et Marnie sont inséparables depuis l’enfance. Et si Jane avait été honnête depuis le début – si elle n’avait pas menti cette toute première fois –, alors peut-être que les choses auraient pu tourner autrement. Peut-être que le mari de sa meilleure amie serait encore en vie.
Le temps est venu pour Jane de dire la vérité, enfin… sa vérité. Tandis qu’elle se confie et décortique les sept mensonges qu’elle a racontés à Marnie, chacun plus terrible que le précédent, elle révèle les couches de noirceur qui ont infiltré leur amitié et les secrets toxiques qui remuent sous la surface. Mais une vérité peut toujours en cacher une autre…

L’avis d’Amélie, Miss Sélection 

L’histoire se met doucement en place au début du roman. On comprend assez rapidement quel type de roman nous avons sous la main. C’est un thriller 100% psychologique qui nous emporte dans les bas fonds du mensonge. Comment un premier mensonge peut en emmener un autre et ainsi de suite…
Au premier abord, le personnage de Charles est détestable au plus haut point. Nous devinons très vite que cette histoire va tourner autour de lui (ou pas ?).
Puis, tout s’accélère…
La mort de Charles donne un nouveau tournant à l’histoire. Et surtout la façon dont il est mort…
La psychologie du personnage de Jane s’éclaircit de plus en plus. On se demande jusqu’où l’obsession de son amitié avec Marnie va la pousser.
Il reste encore trois mensonges à venir et il est difficile de se dire qu’il peut y avoir pire que ce quatrième mensonge. Jusqu’où est-elle prête à aller ?
Ce roman est très intriguant et très psychologique tout au long du récit.
Presque à la fin du roman je n’arrivais toujours pas à cerner le personnage. A avoir une attache particulière. Je ne saurai pas dire si je l’apprécie, ou si elle m’agace.
Est-elle est vraiment obsédée par sa relation avec Marnie ? Est-ce plus profond que ça ? Où l’autrice souhaite nous emmener, nous faire comprendre ou croire ?
Puis arrive les dernières pages… Et quelle fin ! Je ne m’attendais pas à un tel dénouement. Ce thriller psychologique est bien loin de ceux que j’ai l’habitude de lire mais il m’a tout de même embarquée.
Bien que je préfère les romans avec plus d’actions, j’ai totalement été prise par l’envie de savoir comment tout ceci allait se terminer. Jusqu’où ses mensonges vont emmener Jane ?
Finalement, on se rend compte qu’elle a un réel problème et une obsession de son amitié avec Marnie : jalouse, excessivement possessive au point de tuer.
J’ai l’habitude de lire des thrillers sur ces thématiques mais souvent au sein d’un couple, mais je trouve la thématique de l’amitié passionnelle très intéressante et d’autant plus intense finalement.
 

L’avis des lecteurs Collibris 

Fabienne B

La construction par mensonge est très originale, la thématique m’a plue aussi. Mais globalement, je n’ai pas aimé ce livre. Cette histoire est portée par des personnages qui manquent un peu de relief à mon goût.
 

Stephanie J

Voilà livre terminé ! J’ai été indécise tout au long de ma lecture. Le roman est déconcertant, la couverture est superbe et le découpage en mensonge est unique et agréable à lire. Mais impossible de vous dire si j’aime ou je n’aime pas!
Peut-être que c’est justement sur ce point qu’Elizabeth Kay a voulu mettre l’accent. Il en ressort un sentiment étrange, pas forcément négatif, en refermant les dernières pages du livre.
 

Melo P

Je n’ais pas l’habitude de lire ce genre de livres, mais j’ai beaucoup aimé. Le suspense et la gravité des actes va crescendo avec les mensonges. Je pensais que tout cela allait finir par un meurtre, ou de la prison mais non. Le personnage principal ne se fait pas non plus soigner, et la fin pourrait laisser supposer une suite.
J’ai particulièrement aimé le fait d’être plongé dans la tête de Jane, sans filtres, et d’essayer d’analyser son comportement et les raisons qu’elle a de croire que tout ce qu’elle fait est justifié.
 

Marie-Pierre R

J’ai terminé le livre la semaine dernière avec un peu d’avance. J’ai eu du mal à comprendre le personnage et la psychologie de Jane. En tout cas la fin m’a complètement surprise. Je ne pensais pas que le roman se finirait de cette façon. Est-ce qu’il y aura une suite au vu de l’obsession de Jane pour son amie Marnie on pourrait le penser. En tout cas je n’imaginais pas que ce genre d’amitié maladive, exclusive au point de tuer pouvait exister. J’ai aussi enfin compris à qui s’adressais le fameux -tu. En fait Jane ne nous parle à nous les lecteurs mais à un personnage en particulier. Bref un livre qui m’a surpris mais à la fermeture du livre mon avis est mitigé. Je ne sais en effet pas dire si j’ai aimé ou pas et j’ai eu une sensation de mal être à la fin (peut-être parce que je suis maman). Vivement la lecture de Noel qui me donnera un peu plus de magie et de légèreté.
 

 
Les lecteurs du Ptit Club semblent avoir un avis mitigé sur cette lecture : soit ils ont aimé, soit ils n’ont pas du tout aimé ou bien ils sont restés dubitatifs ! A chacun de se faire sa propre opinion désormais 😉
 

Lecture commune du mois de décembre

Vous faites quoi pour Noël ? de Carène Ponte 

En décembre, place à la magie de Noël avec une romance de Noël comme on les aime ! Avec Vous faites quoi pour Noël ? de l’incontournable de la saison : Carène Ponte, nous voyageons dans un village typique pour les fêtes de fin d’année. De quoi attendre le 25 décembre en bonne compagnie avec Le Ptit Club !