Le Blog Collibris

Lecture commune de février : correspondance

En février, Le Ptit Club des lecteurs s’est tourné vers le thème de la correspondance. Pour cela, les membres du club de lecture virtuel ont choisi le livre : Le Fabuleux voyage du carnet des silences de Clare Pooley.

Résumé :

Monica a abandonné sa carrière d’avocate pour réaliser son rêve : ouvrir un café sur Fulham Road. Le jour où un de ses clients oublie son carnet sur une table, elle ne peut s’empêcher de le lire. Les premières pages lui révèlent la confession de Julian Jessop, un artiste excentrique, âgé de soixante-dix-neuf ans qui exprime toute sa tristesse et sa solitude depuis la mort de sa femme.

Touchée par cette idée de révéler des sentiments intimes à des inconnus, Monica décide de continuer le carnet avant de le déposer dans un bar à vin.

Au risque de voir son destin bouleversé de manière inattendue…

L’avis de Miss Community

Malheureusement, cette lecture est une petite déception pour moi. J’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, non pas à cause de leurs malheurs mais à cause de leur caractère. Tout le long du roman il me manquait ce « petit plus » mais il n’est pas arrivé. Par contre, cette histoire peut en séduire plus d’un : un carnet voyage de main en main, de confession en confession et va créer un cercle d’amis brisés qui vont s’entraider, se réparer mutuellement. Des sujets intéressants sont abordés comme l’alcoolisme, le rêve d’enfant, la vie du couple qui se dégrade… La construction de ce cercle d’amis nous montre comment chacun peut apporter un peu de bonheur à autrui, avec des simples gestes et attentions.

L’avis des lecteurs Collibris

Laurence

Je dois avouer que le début m’a laissée assez perplexe car je trouvais que les deux premiers protagonistes n’étaient pas très sympathiques puis l’arrivée d’autres personnages plus ou moins cabossés par la vie a permis de créer du « liant » au récit en plus du lien social qui se met en place. J’ai finalement bien aimé les personnages qui recouvrent plusieurs catégories sociales, plusieurs origines ethniques et plusieurs âges de la vie. J’ai compris à la lecture de la postface pourquoi les deux personnages les plus dépendants m’avaient aussi paru les plus attachants. J’ai aimé l’ambiance un peu « colonie de vacances » qui se met en place au fil du récit et qui donne une réelle dimension « feel good » au roman. Pour l’aspect le plus négatif, le récit reste assez léger voire superficiel malgré certaines thématiques assez lourdes (addiction, dépression post-partum…). Ce livre m’a évoqué par sa thématique la magnifique chanson de Souchon « Ultra moderne solitude » avec tous ces personnages qui vivent au cœur de l’une des villes d’Europe les plus peuplées mais qui sont finalement très seuls. Lecture sympa ! A noter c’est un premier roman.

Annick

Bonjour tout le monde, mon retour sur ce livre. L’idée de départ est intéressante : un carnet qui passe de main en main. Mais j’ai trouvé qu’il y a beaucoup de longueurs, peut-être trop de personnages. Les situations sont assez prévisibles. Un feel-good comme beaucoup et ce n’est pas mon genre préféré. Pour moi, ça se lit mais sans plus. je n’ai pas compris le pourquoi du prix Babelio. Peut-être à cause de ce qui est dit dans les remerciements. Mais je pense que les amateurs du genre devraient apprécier.

Stephanie

Malgré un thème et un résumé attrayant, ce livre m’a semblé ni magnifique ni fabuleux. La lecture est néanmoins agréable et facile. De plus un retournement de situation dans les derniers chapitres m’a surpris. Roman qui se lit bien mais sans plus, pas un réel coup de cœur.

Cathy

J’ai adoré, tout l’histoire, les personnages 🥰


La lecture de ce roman n’a finalement pas fait l’unanimité ! Bien que certains personnages soient intéressants et que l’amitié qui se créer entre chacun est agréable à suivre, il manque ce petit quelque chose pour en faire un coup de cœur.

La lecture commune du mois de mars

Les Sorcières de Pendle – Stacey Halls

En mars, comme chaque année, nous mettons en avant les femmes, leur histoire, leurs combats, leurs droits. Les membres du Ptit Club des lecteurs ont choisi de lire Les Sorcières de Pendle de Stacey Halls pour cette occasion.