La Rentrée littéraire 2020

La rentrée littéraire 2020

Cette année la rentrée littéraire sera particulière : le nombre de romans et recueils de nouvelles sera le plus faible depuis la rentrée littéraire de 1999 ! Et pour cause, les maisons d’édition ont dû s’adapter au contexte mondial post-confinement. Vous retrouverez 511 publications pour la rentrée 2020 contre 524 en 2019. Plus de littératures françaises vous attendent par rapport aux autres années et moins de romans étrangers ou premiers romans. La bonne nouvelle c’est que cette rentrée littéraire annonce de bons moments de lecture ! Nous vous laissons avec notre sélection des mois d’août et de septembre pour vous donner un avant-goût…

sélection du mois d'août

Les Aérostats – Amélie Nothomb 

Les Aérostats

« La jeunesse est un talent, il faut des années pour l’acquérir. »

Les Évasions particulières – Véronique Olmi

Les Evasions particulières

Elles sont trois sœurs, nées dans une famille catholique modeste à Aix-en-Provence. Sabine, l’aînée, rêve d’une vie d’artiste à Paris ; Hélène, la cadette, grandit entre son oncle et sa tante, des bourgeois de Neuilly-sur-Seine, et ses parents, des gens simples ; Mariette, la benjamine, apprend les secrets et les silences d’un monde éblouissant et cruel.

En 1970, dans cette société française qui change, où les femmes s’émancipent tandis que les hommes perdent leurs repères, les trois sœurs vont, chacune à sa façon, trouver comment vivre une vie à soi, une vie forte, loin de la morale, de l’éducation ou de la religion de l’enfance.

Cette saga familiale, qui nous entraîne de l’après Mai 68 à la grande nuit du 10 Mai 1981, est tout autant une déambulation tendre et tragique dans ce siècle que la chronique d’une époque où les consciences s’éveillent au bouleversement du monde et annoncent le chaos à venir.

Il fallait le talent de l’auteure de Bakhita pour en saisir le souffle épique et visionnaire, et la justesse intime.

 

Buveurs de vent – Franck Bouysse 

Buveurs de vent

Ils sont quatre, nés au Gour Noir, cette vallée coupée du monde, perdue au milieu des montagnes. Ils sont quatre, frères et sœur, soudés par un indéfectible lien.

Marc d’abord, qui ne cesse de lire en cachette.

Matthieu, qui entend penser les arbres.

Puis Mabel, à la beauté sauvage.

Et Luc, l’enfant tragique, qui sait parler aux grenouilles, aux cerfs et aux oiseaux, et caresse le rêve d’être un jour l’un des leurs.

Tous travaillent, comme leur père, leur grand-père avant eux et la ville entière, pour le propriétaire de la centrale, des carrières et du barrage, Joyce le tyran, l’animal à sang froid…

Dans une langue somptueuse et magnétique, Franck Bouysse, l’auteur de Né d’aucune femme, nous emporte au cœur de la légende du Gour Noir, et signe un roman aux allures de parabole sur la puissance de la nature et la promesse de  l’insoumission.

 

 Sublime Royaume – Yaa Gyasi

sublime royaume

« Maman je t’en supplie, dis-je en twi. Je te supplie d’arrêter. Je te supplie de te réveiller. Je te supplie de vivre. »

Gifty, américaine d’origine ghanéenne, est une jeune chercheuse en neurologie qui consacre sa vie à ses souris de laboratoire. Mais du jour au lendemain, elle doit accueillir chez elle sa mère, très croyante, qui n’est plus que l’ombre d’elle-même
et reste enfermée dans sa chambre. Au fil de souvenirs d’enfance émouvants,
Gifty s’interroge sur sa passion pour la science si opposée aux croyances de sa mère et de ses ancêtres. Sublime Royaume raconte les difficultés d’avoir une peau noire en Amérique, et le choc des générations au sein d’une famille issue de l’immigration.

Un deuxième roman qui confirme l’immense talent de Yaa Gyasi dont la plume si subtile prend toujours une force incroyable.

Un jour viendra couleur d’orange – Grégoire Delacourt 

Gregoire Delacourt - Sublime Royaume

Tandis que le pays s’embrase de colères, Geoffroy, treize ans, vit dans un monde imaginaire qu’il ordonne par chiffres et par couleurs. Sa pureté d’enfant «  différent  » bouscule les siens  : son père, Pierre, incapable de communiquer avec lui et rattrapé par sa propre violence  ; sa mère, Louise, qui le protège tout en cherchant éperdument la douceur. Et la jeune Djamila, en butte à la convoitise des hommes, fascinée par sa candeur de petit prince.
Fureurs, rêves et désirs s’entrechoquent dans une France révoltée. Et s’il suffisait d’un innocent pour que renaisse l’espoir ? Alors, peut-être, comme l’écrit Aragon, «  un jour viendra couleur d’orange (…) Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront ».
Lumineuse, vibrante, une grande histoire d’humanité.

 

Nickel boys – Colson Whitehead 

nickel boys

Dans la Floride ségrégationniste des années 1960, le jeune Elwood Curtis prend très à coeur le message de paix de Martin Luther King. Prêt à intégrer l’université pour y faire de brillantes études, il voit s’évanouir ses rêves d’avenir lorsque, à la suite d’une erreur judiciaire, on l’envoie à la Nickel Academy, une maison de correction qui s’engage à faire des délinquants des « hommes honnêtes et honorables ». Sauf qu’il s’agit en réalité d’un endroit cauchemardesque, où les pensionnaires sont soumis aux pires sévices. Elwood trouve toutefois un allié précieux en la personne de Turner, avec qui il se lie d’amitié. Mais l’idéalisme de l’un et le scepticisme de l’autre auront des conséquences déchirantes.

Couronné en 2017 par le prix Pulitzer pour Underdground Railroad puis en 2020 pour Nickel Boys, Colson Whitehead s’inscrit dans la lignée des rares romanciers distingués à deux reprises par cette prestigieuse récompense, à l’instar de William Faulkner et John Updike. S’inspirant de faits réels, il continue d’explorer l’inguérissable blessure raciale de l’Amérique et donne avec ce nouveau roman saisissant une sépulture littéraire à des centaines d’innocents, victimes de l’injustice du fait de leur couleur de peau.

Nature humaine – Serge Joncour

nature humaine

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot où il a grandi avec ses trois sœurs, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ?
Dans ce grand roman de « la nature humaine », Serge Joncour orchestre presque trente ans d’histoire nationale où se répondent jusqu’au vertige les progrès, les luttes, la vie politique et les catastrophes successives qui ont jalonné la fin du XXe siècle, percutant de plein fouet une famille française. En offrant à notre monde contemporain la radiographie complexe de son enfance, il nous instruit magnifiquement sur notre humanité en péril. À moins que la nature ne vienne reprendre certains de ses droits…

Le monde des vivants – Florent Marchet

Le monde des vivants – Florent Marchet

Cet été-là, Solène a treize ans et elle déteste son père. Jérôme a obligé sa famille à s’installer à la campagne pour réaliser son rêve : devenir propriétaire d’une ferme. Cet ancien ingénieur, lui, est fier de sa nouvelle vie : au plus proche de l’écosystème, les mains dans la terre à planter des haricots et des tomates de saison, l’œil à veiller sur la traite de ses vaches. Mais les temps se durcissent, et la désillusion grignote son esprit.
Alors que les moissons approchent, sa femme Marion, voulant l’aider, se blesse avec une machine agricole et immobilisée. Théo, un « wooffeur » (aide agricole biologique) de vingt-quatre ans, vient seconder Jérôme ; il n’est pas sans charme, il n’est pas sans radicalité non plus. Avec sa présence c’est tout l’équilibre familial qui est chamboulé.
Avec la fin du collège, Solène découvre la sexualité, son langage amoureux, sa légèreté, ses bouderies, ses audaces. En ce mois de juillet, la vie va s’embraser.

Un premier roman virtuose, mené par une écriture visuelle qui joue sur les émotions amoureuses, la solitude de l’existence, sa beauté aussi. Une forme de suspens saisit cette campagne où il fait trop chaud, où les corps sont trop moites, où les gestes sont maladroits et où les malentendus vont croissant, jusqu’au final.

La République du Bonheur – Ogawa Ito  

ogawa ito - La République du bonheur

La vie est douce à Kamakura. Amis et clients se pressent dans la petite papeterie où Hatoko exerce ses talents d’écrivain public. Tendres, drôles ou tragiques, les destins se croisent sous son pinceau.
Hatoko s’est mariée et découvre, en compagnie de Mitsurô et de sa petite fille, les joies d’être mère au sein de leur famille recomposée  : elle enseigne à l’enfant l’art de la calligraphie comme le faisait sa grand-mère et partage avec elle ses recettes des boulettes à l’armoise ou du thé vert fait maison.
Mais si Hatoko excelle dans  l’art difficile d’écrire pour les autres, le moment viendra pour elle d’écrire ce qui brille au fond de son coeur.
Après La Papeterie Tsubaki se dévoile une fois de plus tout le talent d’Ogawa Ito pour nous révéler les sources invisibles du bonheur.

 

Impossible – Erri De Luca 

impossible erri de luca

On part en montagne pour éprouver la solitude, pour se sentir minuscule face à l’immensité de la nature. Nombreux sont les imprévus qui peuvent se présenter, d’une rencontre avec un cerf au franchissement d’une forêt déracinée par le vent. Sur un sentier escarpé des Dolomites, un homme chute dans le vide. Derrière lui, un autre homme donne l’alerte. Or, ce ne sont pas des inconnus. Compagnons du même groupe révolutionnaire quarante ans plus tôt, le premier avait livré le second et tous ses anciens camarades à la police. Rencontre improbable, impossible coïncidence surtout, pour le magistrat chargé de l’aaire, qui tente de faire avouer au suspect un meurtre prémédité. Dans un roman d’une grande tension, Erri De Luca reconstitue l’échange entre un jeune juge et un accusé, vieil homme « de la génération la plus poursuivie en justice de l’histoire d’Italie » . Mais l’interrogatoire se mue lentement en un dialogue et se dessine alors une riche réflexion sur l’engagement, la justice, l’amitié et la trahison.

 

Apeirogon – Colum McCANN 

apeirogon

Apeirogon, n.m. : figure géométrique au nombre infini de côtés.

Rami Elhanan est israélien, fils d’un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n’a connu que la dépossession, la prison et les humiliations.
Tous deux ont perdu une fille. Abir avait dix ans, Smadar, treize ans.
Passés le choc, la douleur, les souvenirs, le deuil, il y a l’envie de sauver des vies.
Eux qui étaient nés pour se haïr décident de raconter leur histoire et de se battre pour la paix.

Afin de restituer cette tragédie immense, de rendre hommage à l’histoire vraie de cette amitié, Colum McCann nous offre une œuvre totale à la forme inédite ; une exploration tout à la fois historique, politique, philosophique, religieuse, musicale, cinématographique et géographique d’un conflit infini. Porté par la grâce d’une écriture, flirtant avec la poésie et la non-fiction, un roman protéiforme qui nous engage à comprendre, à échanger et, peut-être, à entrevoir un nouvel avenir.

Pour le sourire d’Isabelle – Fanny André

pour le sourire d'Isabelle

Une belle complicité féminine et intergénérationnelle face au deuil.
Une échappée savoureuse racontée à deux voix entre Normandie et Bretagne.
Un roman plein de charme et de profondeur !

La vie, envers et contre tout… Pour Camille, adorable vieille dame, qui enterre le cœur en berne son fils à Trouville. Pour son ex-belle-fille, Isabelle, la quarantaine pleine de charme, qui la rejoint en ce moment de recueillement. Toutes deux sont à la croisée des chemins : la première veut retrouver sa Bretagne natale ; la seconde vient de quitter son cabinet d’avocats après une sévère dépression. Au-delà de l’épreuve qui les réunit, leur évidente complicité resurgit. Comme ce vieux projet… Ce voyage à deux, avec étapes gourmandes, où chacune montrerait à l’autre les beautés méconnues de son terroir : Normandie versus Bretagne. Voici donc Camille et Isabelle qui s’embarquent sur les routes, complices malgré les différences, le temps d’une parenthèse à la fois itinérante et introspective.
Prêtes, surtout, à cueillir les imprévus de leur périple et à redonner un peu de couleur à leurs vies suspendues…

Tout ira bien – Damian BARR 

tout ira bien
Un roman qui va changer votre façon de voir le monde.

Afrique du Sud. Une guerre sans merci oppose l’armée britannique et les premiers colons. Sarah van der Watt et son fils sont emmenés de force dans un camp de détention. La dernière chose que voit Sarah, tandis que les soldats anglais mettent le feu à leur ferme, est sa précieuse bibliothèque réduite en cendres. À leur arrivée au camp, le commandant se veut rassurant. C’est pour leur sécurité que les habitants ont été regroupés, on leur assure que « tout ira bien ». Dans les faits, c’est la naissance du premier camp de concentration de l’histoire…

2010. Willem, 16 ans, ne veut qu’une chose dans la vie, rester seul avec ses livres et son chien, et demande qu’on lui fiche la paix. Inquiets pour lui, sa mère et son beau-père l’envoient au camp « Aube Nouvelle », où on accueille des garçons pour en faire des hommes. Virils. Ici, lui assure-t-on, « tout ira bien ».

Ce qui lie ces deux drames ? Il faudra se plonger dans ces pages bouleversantes, vibrantes de colère et d’espoir, pour le découvrir.

Tout ira bien, dont le Guardian a loué « la sagesse et l’infinie poésie », célèbre les forces de ténacité et de résilience de l’esprit humain, dans un monde où l’histoire se répète, le plus souvent pour le pire.

« Un premier roman plein de sagesse et de compassion… Poignant ! »
The Guardian

« On tremble pour chacun des protagonistes. Aussi haletant que déchirant ! »
Maggie O’Farrell

sorties de livres septembre 2020

Les passantes – Michèle Gazier 

Michèle Gazier les passantes

Je connais tout de ces situations maintes fois rencontrées en trente ans de métier. Mais je n’ai jamais pu me faire à cette peur qui vous étreint lorsque vous sonnez à la porte d’un patient, que vous entendez dans le fond de son appartement des cris ou des râles ou, pire encore, le silence, et que vous n’avez aucun moyen de voler au secours de celle ou de celui qui a tant besoin de vous. Appeler les enfants, souvent occupés, loin, injoignables, tenter d’alerter un voisin qui a peut-être un double de la clef. En dernier recours : appeler les pompiers… Montpellier. Madeleine, Evelyne, Lilas, Léonor et Joseph sont infirmiers dans un cabinet médical. Parmi leurs patients, beaucoup de personnes âgées à qui ils prodiguent des soins, bien sûr, mais apportent surtout un peu de chaleur humaine. Ils se relaient auprès d’eux, créant un périmètre de protection. Parfois, il en faudrait peu pour qu’ils se laissent submerger. S’oublier et se perdre eux-mêmes, et ce serait alors tout un édifice fragile d’aide et d’assistance qui risquerait de vaciller… Dans ce roman bouleversant, Michèle Gazier rend un hommage délicat à ces femmes qui sont des passantes des temps modernes, aux avant-postes de la solidarité et de l’altruisme.

Le Bonheur est un papillon – Marylise Trécourt 

Le Bonheur est un papillon

21 avril 2015. Thomas, 38 ans, se retrouve par hasard devant la demeure familiale où il a vécu les plus belles années de son enfance. Alors qu’il s’aventure, nostalgique, dans la maison maintenant abandonnée, sa grand-mère défunte lui apparaît et lui propose un marché : revivre les 20 dernières années de sa vie ! Le 21 avril 2015, il devra se présenter au même endroit où il aura alors la possibilité de choisir : retourner à son ancienne vie ou rester dans sa « nouvelle » vie. Thomas accepte. Projeté 20 ans en arrière, il a 18 ans de nouveau, et 38 ans de recul et d’expérience pour ne pas reproduire ses erreurs de jeunesse. Mais refaire le parcours à l’envers sans faux pas n’est pas si simple … Dans une dimension parallèle, Thomas sera amené, face aux événements déjà vécus de sa jeunesse, à poser de nouveaux choix. Aura-t-il le courage de bouleverser le cours de son existence ? Oubliera-t-il son passé, sa femme et ses enfants ? Saura-t-il éviter le chaos provoqué par le battement d’ailes du papillon ?

POISON FLORILEGIUM – Annalena McAfee 

POISON FLORILEGIUM

Eve erre dans Londres en se remémorant sa vie passée, sa jeunesse folle dans le New York de Warhol, son mariage, sa carrière de peintre, et ce moment où tout a basculé. Annalena McAfee nous livre un roman aussi subtil qu’haletant sur le monde de l’art, son sexisme et ses excès. Le portrait saisissant d’une femme au bord du gouffre…

Londres, de nos jours. A soixante ans, Eve est une femme accomplie. Peintre renommée spécialisée dans la reproduction florale, elle vit dans une magnifique maison de Londres avec son mari Kristof, un architecte aussi célèbre qu’elle. Malgré cette apparence de succès, elle souffre d’un manque de reconnaissance et ne supporte plus le monde de l’art dont elle ne comprend plus les codes. Bien décidée à prouver qu’elle n’est pas dépassée et que ses œuvres ne sont pas seulement de gentilles natures mortes, elle se lance dans une entreprise ambitieuse et titanesque : peindre des fleurs vénéneuses et carnivores sur de gigantesques panneaux. Cette œuvre, intitulée Poison Florilegium, sera son chef d’œuvre !
Dans son atelier, c’est l’effervescence, tous ses assistants sont sur le pied de guerre et parmi eux, un nouveau venu, Luka, jeune homme mystérieux et sensible, qui ne tarde pas à devenir son amant en dépit des trente ans qui les séparent. De plus en plus obsédée par son travail, folle de passion pour Luka dont le comportement est pourtant bien étrange, Eve ne va pas tarder à perdre pied…

When we were lost – Kevin WIGNALL 

WHEN WE WERE LOST

Un avion rempli de lycéens s’écrase dans la jungle.
Qui survivra ? Qui mourra ? Qui deviendra un assassin ?

Tom, jeune homme solitaire, ne voulait pas participer à ce voyage scolaire au Costa Rica. Tout bien réfléchi, il aurait dû le refuser tout net, car l’avion qui transportait sa classe s’écrase en pleine jungle ! Par miracle, la queue de l’appareil se détache, et dix-neuf adolescents survivent au crash. Perdu au cœur de la forêt tropicale, le petit groupe traumatisé tente de s’organiser. Comment survivre dans cet environnement hostile, entre bêtes sauvages et trafiquants de drogue ? Les circonstances vont transformer profondément chacun des rescapés.
Qui s’improvisera leader et organisera la recherche des secours ?
Qui saura chaque jour donner espoir à tous ?
Qui se transformera en assassin ?

Comme des sauvages – Vincent VILLEMINOT 

COMME DES SAUVAGES

Avertissement : Celui qui pénètre dans cette partie de la forêt ne reviendra jamais en arrière. Jamais

Au cœur des collines, derrière la maison où Tom, 13 ans, passe ses vacances, se cache un mystère inimaginable. Quand, au détour d’un sentier, le jeune garçon tombe sur une immense clôture avec une mise en garde inquiétante, il se sent irrépressiblement attiré… Et il disparaît. Pendant des mois, sa grande sœur Emma va le chercher. Elle finira par découvrir la vérité. Mais pourra-t-elle rebrousser chemin et révéler au monde le terrible secret des Sources ?

La belle de Jérusalem –  Yishai-Levi Sarit

la belle de jérusalem

LE DESTIN DÉCHIRANT DE PLUSIEURS GÉNÉRATIONS DE FEMMES

Une malédiction semble avoir atteint la famille Ermoza : aucun des hommes ne se marie avec la femme qu’il aime. Même David, le mari de Luna, la « Belle de Jérusalem » que toute la ville courtise, ne peut en réalité oublier son amour perdu. Quand la tragédie frappe, Gabriela, la fille de Luna, découvre les secrets et mensonges qui lient les femmes de sa famille depuis plusieurs générations.

Sur fond de bouleversements historiques, de la gouvernance turque à la création de l’État d’Israël, l’histoire de femmes qui font preuve de résilience face à un destin souvent déchirant.

 

Requiem pour un diamant  – Cécile CABANAC

REQUIEM POUR UN DIAMANT

Ce matin, la DRPJ de Versailles fourmille déjà. On vient de leur signaler un meurtre…
Malgré la fatigue d’une nuit de planque, la commandant Virginie Sevran est envoyée sur les lieux. Elle ne cache pas son soulagement d’y retrouver son ancien collègue et ami Pierre Biolet, qui a récemment quitté Clermont-Ferrand pour la rejoindre dans cette partie cossue de la région parisienne.
Ensemble, ils découvrent le cadavre de Victor Bardier, bijoutier renommé installé rue du Faubourg-Saint-Honoré, profondément lacéré et baignant dans son sang. Le corps a été déplacé, la scène de crime n’a pas été correctement gelée, quant à la femme de la victime, elle a disparu… Et que dire de cette énigmatique gemmologue russe avec laquelle le joaillier travaillait depuis peu ?
De la place Vendôme au quartier des diamantaires d’Anvers, ce polar nous entraîne dans un monde confidentiel et feutré où, comme les diamants, la vérité comporte bien des facettes.

De sang et d’encre – Rachel KADISH

DE SANG ET D'ENCRE

 « Un écrivain béni, avec un sens de la nuance et de la narration qui n’a d’égal que son penchant pour la passion. » Toni Morrison

2017, Londres. Professeur d’université proche de la retraite, Helen Watt est contactée par un ancien élève afin de venir étudier des documents en hébreu récemment découverts dans une maison du XVIIe siècle. Très vite, elle est intriguée par l’auteur de ces manuscrits, un certain « Aleph », dont elle va vouloir déterminer l’identité.

1660, Amsterdam. Ester Velasquez est une femme d’une intelligence et d’une culture exceptionnelles. Secrétaire bien-aimée d’un rabbin aveugle fuyant l’Inquisition espagnole, elle le suit à travers l’Europe et jusqu’à Londres, au moment où la ville est touchée par la peste.

Récit à la construction étourdissante, louvoyant entre les lieux et les époques, De sang et d’encre est aussi une brillante méditation sur la religion, la philosophie, et la place de la femme dans l’Histoire.

Le souffleur de nuages – Nadine MONFILS 

LE SOUFFLEUR DE NUAGES
« J’ai lu votre texte ou plutôt je l’ai traversé de part en part, comme on traverse un pays étranger, sans jamais s’y sentir en exil. » Christian Bobin

Franck, chauffeur de taxi, est triste parce que son chat est mort, que sa vie est monotone et qu’il est seul. Un jour, il reçoit l’appel de Louise, une vieille dame fantasque, qui l’attend avec sa valise devant sa maison, dont elle laisse la porte grande ouverte, « comme ça, tout le monde pourra entrer et se servir…» Elle n’a pas l’intention de revenir mais souhaite retrouver enfin le grand amour de sa vie.
Franck et Louise vont alors se lancer dans une aventure pleine de surprises et devenir l’un pour l’autre des souffleurs de nuages. Car il n’y a pas d’âge pour poursuivre ses rêves et
les rencontres inattendues peuvent parfois ensoleiller notre existence…

C’est arrivé la nuit – Marc Levy 

marc levy c'est arrivé la nuit

Ils sont hors-la-loi
Mais ils œuvrent pour le bien
Ils sont amis et partagent leurs secrets
Pourtant ils ne se sont jamais rencontrés
Jusqu’au jour où…
***
C’est arrivé la nuit
Le premier tome de la série 9.

« Depuis vingt ans, j’écris pour voir le monde en couleurs…
Pour me calmer aussi.
À quoi sert d’être écrivain, si ce n’est pour raconter des histoires qui interpellent, pour se poser des questions ?
Je m’en suis posé à chaque page, alors j’ai mené l’enquête, résolu, aussi mordu qu’un reporter.

Je suis parti à la rencontre des vrais protagonistes, des hors-la-loi au cœur d’or, des vilains bien sous tous rapports, des manipulateurs, des faussaires, des passeurs, des assassins en col blanc, des putains magnifiques, des journalistes risquant leur peau pour que la vérité éclate, et ce faisant j’ai découvert l’indicible.

J’avais pour habitude de me laisser entraîner par deux personnages.
Cette fois, ils sont 9.
J’ai tout fait pour entrer dans leur bande.
Et ils m’ont accepté.

Cette année, nul besoin de leur dire au revoir à la dernière page.
Parce que l’histoire continue, et elle est loin d’être terminée.
Bienvenue dans le monde de 9 ! »

Marc Levy

livre (3)
Quel livre allez-vous choisir pour cette rentrée littéraire ??

 

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Un calendrier de l’avent pour les lecteurs !

Un calendrier de l’avent littéraire avec Collibris 📚 Ho ho ho ! Dès le premier décembre les réseaux sociaux de Collibris…

Lire plus
Idées cadeaux de Noël 2020 pour les lecteurs

On est déjà mi-novembre, dans un mois ce sera trop tard pour penser aux cadeaux ! L’équipe Collibris s’est dit qu’une…

Lire plus
Lecture au coin du feu

Il fait plus froid dehors, on a déjà sorti les bougies et le plaid pour lire au coin du feu…

Lire plus