Le Blog Collibris

La Rentrée Littéraire 2016 aux Editions Robert Laffont

Notre cycle d’Editos dédiés à la rentrée littéraire se poursuit avec le Groupe Robert Laffont.

Vous trouverez ci-dessous le programme des maisons Robert Laffont, NiL, Julliard et Seghers.

Bien évidemment, un petit résumé vous permettra de vous faire une première idée sur chacune des oeuvres.

A vous ensuite de les rajouter, ou non, à votre Liste de souhaits Collibris en cliquant sur les couvertures des livres 🙂

* * * * * * * * * * *

Robert Laffont

Littérature Française

Ma vie entre tes mains de Suzanne Aubry (22 septembre – 9782764810651)

9782764810651

Manitoba, une nuit d’avril 1997. Un cambriolage tourne au drame : le propriétaire des lieux meurt sous les yeux de son épouse. Les cambrioleurs, trois gamins du pays, amis d’enfance, prennent la fuite. Michel réussit à s’échapper tandis que Benoît se retrouve à l’hôpital, dans le coma. Léo, sans jamais dénoncer ses complices, est accusé du meurtre et incarcéré. Montréal, 2011. Michel a refait sa vie sous une autre identité et croit avoir définitivement tourné la page. Tout bascule lorsqu’il découvre que sa femme et son fils ont disparu. Face à ce départ aussi soudain qu’inexplicable, Michel décide de retourner dans les Prairies, où il les soupçonne de se trouver. Sa quête déchirante va faire exploser les secrets et les démons enfouis dans les consciences depuis près de quinze ans.

J’ai longtemps eu peur de la nuit de Yasmine Ghata (18 août – 978-2221195666)

9782221195666

Tout commence lorsque Suzanne, qui anime des ateliers d’écriture avec des collégiens, demande à chacun d’apporter un objet de famille. Arsène, orphelin rwandais réfugié en France, lui confie qu’il ne possède rien, si ce n’est une valise. C’est à partir de cet objet singulier que Suzanne va le convaincre de lui raconter comment il a réussi à échapper aux tueries qui ont anéanti les siens. Ce travail la conduira à retourner dans le même temps sur les traces de son propre drame, rituel du souvenir qui l’aidera à retrouver ses racines et à enfin vivre en accord avec elles. Par la grâce de l’écriture et de l’imaginaire.

Les Lois de l’apogée de Jean Le Gall (18 août – 9782221192795)

9782221192795

Paris, 1988. Jérôme Vatrigan, 23 ans, décroche le prix Goncourt pour son premier roman. Il rencontre une jeune journaliste, Greta Violante, et l’épouse. Mue par une ambition monumentale, Greta devient une conseillère toute-puissante du monde des affaires. Antoine, le frère de Jérôme, est un chirurgien esthétique à l’idéalisme politique. Jérôme, loin d’avoir de telles espérances, est devenu éditeur. Si son couple avec Greta n’a aucune véritable existence, étrangement, ils restent ensemble. Leurs trajectoires tiennent de celles des planètes, lointaines et pourtant dépendantes. Un paysage de mensonges, dans lequel les faussaires de toutes sortes peuvent nourrir les plus hautes ambitions.

Capitaines frites de Arnaud Le Guilcher (18 août – 9782221195659)

9782221195659

Arthur Chevillard est un biologiste spécialiste des poissons. Il a fui la France et sa femme pour un pays africain imaginaire, le Konghia. Il a été missionné par Motal, une multinationale, pour une mission humanitaire. L’idée était de faire venir un poisson d’Amazonie pour peupler le fleuve local d’une source alimentaire : le pirarucu, le plus grand poisson d’eau douce. Évidemment, rien ne se passe comme prévu pour notre bon Arthur et ses acolytes locaux – s’entremêlent un président domicilié dans une tour non terminée, une bande d’insupportables rastas blancs joueurs de djembé, un Indien d’Amazonie cartésien, des miliciens durassiens… Et tout vire au cauchemar à l’arrivée de Morgane, l’ex foldingue d’Arthur, venue faire de sa vie un enfer sous les tropiques !

L’Île Bleue – nouvelle édition de Jean Raspail (1er septembre – 9782221056592)

9782221056592FS

« Nous avions quatorze, quinze ans. Notre royaume, c’était l’Île Bleue, mystique univers et secret terrain de jeu. Jusqu’à ce matin lumineux de juin 40 où en un instant, tous les six, nous sommes entrés dans l’adolescence en basculant dans une vraie guerre, tels que nous étions, jouant pour de bon. Trois Panzers, surgis du bois, de l’autre côté de la rivière, venaient de stopper en avant du pont. Debout hors de sa tourelle, tranquille, presque souriant, comme en vacances, un lieutenant allemand qui n’avait pas vingt ans nous observait à la jumelle… Et le vent des fantasmes s’est levé ! Et la peur, le désespoir, les rêves en miettes, la réalité, le destin… Ainsi voulions-nous être, les adolescents de ce temps, ou tout au moins l’avons-nous cru. » Jean Raspail

Ni le feu ni la foudre de Julien Suaudeau (18 août – 9782221195772)

9782221195772

Du petit matin jusqu’au soir du 13 novembre 2015, cinq personnages déambulent dans les rues de Paris. C’est le printemps en automne. Les pas de ces Parisiens les rapprochent du concert ou les en éloignent, leurs destins s’entrelacent ou s’écartent. Chemin faisant, ils prennent tour à tour la parole pour raconter ce voyage intérieur, sans savoir que toutes les choses s’en vont vers leur fin. Ni le feu ni la foudre capte la lumière de ces étoiles sur le point de s’éteindre. Pauline, Ariane, Raphaël, Igor, Stella. Cinq personnages, cinq blessures et un territoire commun : la ville. Cinq initiales pour écrire Paris, figure centrale et immortelle.

Collection « La Bête noire »

Une forêt obscure de Fabio M. Mitchelli (15 septembre – 9782221188729)

9782221188729

À Montréal, Luka Ricci assassine son amant à coups de pic à glace. Kelly Bailey, une jeune enquêtrice borderline accro au poker, est en charge de l’affaire. Mais elle est loin de se douter qu’elle va devenir le pion d’un jeu d’échecs, manipulé par le tueur en série Daniel Singleton du fond de sa cellule. En parallèle, à Juneau, en Alaska, deux jeunes filles sont découvertes en état de choc, comme pétrifiées, au bord de la route qui longe la légendaire forêt de Tongass. Le lieutenant Carrie Callan prend en main le dossier et va très vite réaliser que certains secrets doivent rester enfouis à jamais. Les deux affaires finiront par se rejoindre, menant Kelly et Carrie sur une seule et même piste : une terrifiante affaire de moeurs avec prostitution, pédophilie, tortures et séquestrations.

L’Affaire Léon Sadorski de Romain Slocombe (25 août – 9782221187777)

9782221187777

Avril 1942 : au sortir d’un hiver rigoureux, l’inspecteur Léon Sadorski, pétainiste et antisémite, est un flic modèle. Il fait très correctement son travail, contrôle et arrête les Juifs pour les expédier à Drancy. Mais Sadorski est brusquement arrêté par la Gestapo et transféré à Berlin, où on le jette en prison. Le but des Allemands est de le transformer en un exécutant fidèle et d’en faire leur informateur au sein de la préfecture de police. De retour à Paris, il reçoit l’ordre de retrouver son ancienne maîtresse, mystérieuse agent double soupçonnée d’appartenir à un réseau antinazi. Par ailleurs, Sadorski, persuadé d’avoir découvert un groupe de résistants juifs, part seul à la recherche des assassins d’une jeune droguée des beaux quartiers, réputée pour coucher avec les soldats de la Wehrmacht, dont le corps a été retrouvé en banlieue, violé et tué de quatre balles…

Collection « Pavillons »

Nos âmes la nuit de Kent Haruf  (1er septembre – 9782221187845)

9782221187845

Dans la petite ville de Holt, Colorado, Addie, 75 ans, veuve depuis des décennies, fait une étrange proposition à son voisin, Louis, également veuf : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour parler, pour se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure… Louis se rend donc régulièrement chez Addie. Ainsi commence une très belle histoire d’amour, lente et paisible, faite de mots de réconfort et d’encouragement. Mais voilà, bientôt les enfants d’Addie et de Louis s’en mêlent, par égoïsme et surtout par peur du qu’en-dira-t-on. Pris dans la violence et la rancoeur de leurs enfants, Addie et Louis résistent mal. Désormais, c’est par téléphone, et en cachette, qu’ils devront prolonger les confidences de la nuit et voler quelques instants de bonheur.

Les Élus de Steve Sem-Sandberg (18 août – 9782221146354)

 

9782221146354

En 1941, le Spiegelgrund, à Vienne, est un centre pour enfants handicapés et jeunes délinquants. Adrian, Hannes, Julius et Jockerl témoignent de cet enfer où ils sont pensionnaires. Dans un époustouflant ballet de voix tour à tour intérieures et extérieures, ils tentent d’exorciser l’horreur qui les guette : le pavillon 15, où l’on extermine les « indésirables ». Ils évoquent leur repli dans des zones très obscures d’eux-mêmes pour survivre et leur naufrage mental. Ils parlent de ces adultes dont ils sont entièrement dépendants, qui les torturent et les assassinent. Après la guerre, les quelques rescapés du Spiegelgrund témoigneront. En 2002, l’Autriche exhumera enfin ce sinistre passé et élèvera un mémorial aux petites victimes.

Nora Webster de Colm Tóibín (18 août – 9782221157923)

9782221157923

Irlande, fin des années 1960. Nora vient de perdre son mari. Entre hébétude et chagrin, elle fait face à la nécessité. Puis, très lentement, elle se laisse gagner par un sentiment nouveau : être veuve, c’est goûter à la liberté. Elle se découvre des forces qu’elle ignorait, une perspicacité intellectuelle et affective qui la rapproche de ses enfants et lui permet de s’imposer auprès des commères qui l’observent. Pas à pas et sans éclat, elle conquiert son autonomie, tandis qu’autour d’elle la société irlandaise ébauche sa mutation : le mouvement pour les droits civiques en Irlande du Nord se développe dans la violence, et le rôle que devrait adopter la république irlandaise face au conflit est sévèrement débattu dans les familles.

Récits, essais, documents

Lettre de consolation à un ami écrivain de Jean-Michel Delacomptée (25 août – 978-2221195789)

978-2221195789

Cette lettre s’adresse à un ami qui, déçu de n’avoir obtenu aucune critique, aucune audience pour un roman pourtant magnifique, a décidé de renoncer à écrire. La lettre pourrait simplement flatter l’ami, et accuser les éditeurs, les médias ou le public. Elle vise autre chose : à comprendre et faire comprendre. Elle tente d’expliquer pourquoi une oeuvre puissante reste confinée dans les ténèbres, alors que des textes médiocres connaissent un grand succès. Elle veut éclairer l’ami sur les enjeux posés par l’exigence littéraire, et le convaincre de ne pas renoncer malgré les obstacles, les impostures, les déconvenues que doit affronter quiconque cherche toujours, avec obstination, à écrire authentiquement.

Agent secret de Jean-Marc Gadoullet avec Mathieu Pelloli (15 septembre- 9782221190371)

978-2330066574

Espion au service secret de la France, Jean-Marc Gadoullet a appartenu pendant quinze ans au 11e Choc, une unité d’élite du service Action de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Deux présidents de la République ont épinglé sur son uniforme les plus hautes distinctions. Et la plupart de ses actions sont classées « secret-défense ». Qui sont ces soldats prêts à mourir pour la patrie, dans l’anonymat ? L’un des meilleurs d’entre eux témoigne à visage découvert et raconte son quotidien sur le terrain : comment intégrer le Bureau des légendes, comment jongler entre plusieurs identités fictives – les fameuses légendes –, comment partir plusieurs mois sans pouvoir donner de nouvelles à sa famille… Une réalité enfin dévoilée dans ce récit.

Veaux, vaches, profs, cochons de Dominique Julien (1er septembre – 9782221190388)

9782221190388

Pour Jean-Luc, ce célibataire de la banlieue parisienne nommé dans un lycée catholique au fin fond de l’Armorique, le monde est un cactus. Déjà, inutile de tergiverser, les gamins, des Gwendal et des Loïc, sont de purs abrutis. Ensuite, il traverse un désert sexuel. Il faut dire que Jean-Luc n’a pas un physique facile et doit se contenter de fantasmer sur ses collègues féminines. Enfin, pour couronner le tout, la campagne, il n’a jamais pu l’encadrer. En Bretagne, il n’y a que de la flotte et des bouseux. Il a beau conduire le plus loin possible pour essayer de se remettre de ses cours nuls, il peine à dénicher un refuge à son malheur. Et si, finalement, cette année chez ceux qu’il prend pour des culs bénis ou des culs-terreux allait l’aider à y voir plus clair et à retrouver, une bonne fois pour toutes, le chemin de la sérénité ?

Mon fils a tué à Columbine de Sue Klebold (22 septembre – 978-2221159125)

978-2330066574

Comment imaginer qu’un enfant qu’on a aimé et élevé peut être responsable d’une telle horreur ? Qu’aurait-on dû faire différemment ? Depuis dix-sept ans, Sue Klebold vit avec une douleur indescriptible et la honte de ce jour tragique où son fils a ouvert le feu dans son lycée. Alors qu’elle avait toujours refusé de s’exprimer, les nombreuses tueries dans les écoles américaines l’ont incitée à briser ce long et douloureux silence. Elle livre le journal qu’elle a tenu toutes ces années, ainsi que celui de Dylan qu’elle a retrouvé. Avec ce témoignage brut et puissant, digne et tout en retenue, elle veut aider d’autres parents, épargner d’autres enfants. Ni larmoyant ni racoleur, ce livre n’est pas cathartique car la douleur de Sue Klebold ne sera jamais apaisée.

Comment planter un clou avec une pince à linge de Dan Marshall (15 septembre – 978-2221193099)

978-2330066574

Votre penderie est trop petite ? Collectionnez vos canettes de soda. Plus de charbon pour votre barbecue ? Pensez aux tortillas. Dans ce guide drôle et pratique, Dan Marshall a recueilli et illustré 134 astuces qui vont vous sauver des tracas de la vie quotidienne avant qu’ils ne se transforment en gros soucis. Alimentation, animaux, sécurité, voyages, sport, habillement… tous les thèmes sont abordés pour vous aider à vous faciliter la vie grâce à des astuces simplissimes. Il suffisait d’y penser ! Attention toutefois, tous ces trucs ont pour but de vous faciliter certaines tâches, pas de révolutionner votre existence ; vous devrez encore faire de la gym, vous doucher et manger cinq fruits et légumes par jour.

Clinton / Trump de Christine Ockrent (15 septembre – 978-2221189948)

978-2330066574

Les deux candidats qui s’affronteront le 8 novembre n’ont rien en commun avec leurs prédécesseurs. Hillary Clinton est la première femme à briguer le bureau ovale. Donald Trump est le premier depuis Dwight Eisenhower en 1953 à n’avoir aucune expérience des affaires publiques. Hillary et « le Donald » ont au moins une caractéristique en commun : ils figurent l’une et l’autre parmi les personnalités politiques les plus détestées du pays ! L’enquête au long cours de Christine Ockrent met au jour les lignes de force et de fracture d’un pays qui a perdu de sa superbe. La campagne, passionnante, promet de réserver jusqu’au bout de belles surprises.

Nicolas Sarkozy de près, de loin de Éric Roussel (8 septembre – 9782221136775)

9782221136775

Durant la période qui suivit l’élection présidentielle de 2012 et où il était en retrait, Nicolas Sarkozy a accepté de recevoir, à plusieurs reprises, Éric Roussel afin d’évoquer les temps forts de son quinquennat. À partir de ces conversations très libres, Éric Roussel a tracé le portrait en creux d’un homme souvent déroutant, adorant casser les codes, provoquer, voire choquer. Nourri de confidences, ce livre n’est ni une biographie de Nicolas Sarkozy, ni un tableau complet de ses années de présidence, mais un essai de compréhension d’un personnage hors normes, difficile à situer dans l’histoire politique de la France, fréquemment en porte-à-faux par rapport à son électorat et dont le tempérament comme le comportement s’accommodent plus des temps agités que du calme plat.

Quatre frères, un ami et la recherche du sens de la vie de Franklin Servan-Schreiber (22 septembre –  978-2-221-19579-6)

978-2330066574

Les quatre frères Servan-Schreiber ont toujours été unis et solidaires. Ils restent soudés alors que leur frère aîné, David, fait face à son plus grand défi. Pourtant, après une lutte acharnée de près de vingt ans contre le cancer, David s’éteint. Franklin, le troisième frère, se retrouve perdu dans l’incompréhension de cette disparition trop soudaine bien qu’annoncée. Ce livre vivant, émouvant et sincère, Franklin l’a puisé dans son propre parcours et dans l’expérience du dépassement de la souffrance de son frère aîné. Dans ce récit éclairé par le partage d’expérience d’un vieil ami, et illustré par les études scientifiques récentes autant que de récits de sagesse du fond des âges, il accède à une autre appréciation de la vie, à une autre dimension de la conscience.

Collection R

La Sirène de Kiera Cass (22 septembre – 978-2221192986)

978-2330066574

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale pour qui a le malheur de l’entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son coeur ?

 À la place du coeur de Arnaud Cathrine (8 septembre – 978-2221193334)

978-2221193334

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »… Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes…

Bouquins

Ces moments de bonheur, ces midis d’incendie de Jean d’Ormesson (25 août –  9782221146293)

9782221146293

Plus qu’aucun autre, ce nouveau livre de Jean d’Ormesson embrasse tout son univers romanesque et intellectuel. Mêlant oeuvres de fiction, chroniques, dialogues et discours, il traverse tous les domaines de son imaginaire et de sa pensée. Il témoigne aussi de ses passions, admirations et engagements qui ont fait de lui, depuis plus d’un demi-siècle, un écrivain de premier plan, apprécié par d’innombrables lecteurs pour sa virtuosité littéraire et sa liberté d’esprit. Entre romans et confessions, Qu’ai-je donc fait, La Création du monde et Une fête en larmes gravitent autour des thèmes qui lui sont chers. Dans Odeur du temps et Saveur du temps, Jean d’Ormesson proclame son amour de la littérature, de l’art et de la vie. On retrouvera aussi ici l’un de ses livres les plus attachants et les moins connus, Tant que vous penserez à moi.

Les Écrivains et leurs mondes de Charles Dantzig (25 août – 9782221134207)

978-2330066574

Charles Dantzig a réussi à faire un livre de référence du texte le moins académique qui soit, un ouvrage brillant et érudit, rigoureux et facétieux, dans lequel la littérature ne cesse d’être présentée de manière vivante et incarnée. Il nous apprend quantité de choses sur les écrivains et leurs mondes en privilégiant un point de vue extrêmement personnel et subjectif, à la fois sérieux et plein de drôlerie. Il affiche ses goûts et ses détestations avec une liberté de ton et une vivacité de plume saluées par la critique et le public. Couronné par le prix Décembre et le prix de l’essai de l’Académie française, entre autres, lors de sa parution en 2005, le Dictionnaire égoïste de la littérature française a été un grand succès de librairie. Également dans ce « Bouquins », un texte devenu introuvable, La Guerre du cliché.

Julliard

Biographies non autorisées de Jacques A. Bertrand (18 août – 9782260024163)

9782260024163

La chronique est un art singulier. Comme ces « biographies » pour lesquelles Jacques A. Bertrand s’est autorisé de sa seule fantaisie, poétique et drôle. Celles de Dieu ou de Lucifer, pour lesquels il éprouve une égale sympathie, celle de lui-même dont il doute de l’existence. Celles de la Vague, du Clown, de la Larme ou du Cheval exceptionnel. Sans oublier la Première Épouse, le Temps, la Joie, le Destin… Ni la Fumée, dont les fumeurs de cigarillos, mais aussi les grands prêtres, les politiques, M. et Mme Tout-lemonde, se servent volontiers comme d’un écran. Car tout a une histoire – qui se passe d’« autorisation ». Jacques A. Bertrand nous raconte les choses et les êtres avec une liberté et une grâce rares. La vie, notre vie, avec la distance réconfortante de l’humour. Jacques A. Bertrand a forgé son humour.

L’absente de Lionel Duroy (18 août – 9782260029229)

9782260029229

Parce que sa femme l’a quitté, Augustin se voit contraint de vendre la maison où ils se sont aimés. Incapable de supporter ce spectacle, il prend sa voiture et s’enfuit. En quête du moyen d’apaiser l’angoisse qui le dévore, il parcourt ainsi la France à la recherche d’un lieu où se réfugier. Il finit par endosser une fausse identité et se fait embaucher dans le château familial, celui-là même où sa mère a grandi. Égaré, furieux, magnifique et désespéré, Augustin s’acharne à reconstituer l’histoire de cette femme qu’il aura fuie toute sa vie. À mesure qu’il comble certaines énigmes, son regard sur elle finit par s’humaniser… Mené d’un train d’enfer, ce nouveau roman aux accents burlesques redessine l’univers singulier que Lionel Duroy explore depuis de longues années.

Dieu n’habite pas La Havane de Yasmina Khadra (18 août – 9782260024217)

9782260024217

À l’heure où le régime castriste semble avoir vécu, Juan del Monte Jonava, à cinquante ans passés, chante toujours dans les cabarets de La Havane. Sa voix magnifique qui électrisait les foules lui a valu le surnom de « Don Fuego », mais le temps s’est écoulé et sa gloire s’est ternie. En quête d’un nouveau contrat, il traîne son mal-être dans les rues de la ville, quand il tombe sur Mayensi. Malgré la différence d’âge, il éprouve pour elle une attirance de plus en plus forte et, à son contact, la vitalité et la passion qu’il croyait à jamais disparues renaissent en lui. Hélas, cette beauté farouche semble nourrir une étrange méfiance à l’égard des hommes. Et si Don Fuego réussit à la séduire, il sait que ce moment de bonheur parfait ne pourra être qu’une parenthèse miraculeuse.

Ce vain combat que tu livres au monde de Fouad Laroui (18 août – 9782260029366)

9782260029366

Ali et Malika viennent d’emménager dans un quartier bohème de Paris. Ils sont jeunes, amoureux, l’avenir s’offre à eux, plein de promesses. Ali, marocain de naissance et brillant ingénieur, vit en France depuis dix ans. Malika est institutrice, ne parle pas l’arabe et ignore presque tout de sa culture d’origine. Leur bonheur pourrait être parfait si Ali n’était pas brusquement contraint de démissionner de son poste, du fait de ses origines. Broyant du noir à longueur de journées, Ali bascule dans le désespoir, puis l’extrémisme. La vie quotidienne du couple tourne alors à l’enfer… Par une implacable démonstration, Fouad Laroui dénonce les mensonges du fondamentalisme religieux et nous livre un indispensable regard sur notre temps.

Revenir du silence de Michèle Sarde (1er septembre – 9782260017462)

9782260017462

Née juive, en Bretagne, en 1939, Michèle Sarde a longtemps tu ses origines. À la Libération, ses parents ont choisi de faire de leur fille une Française catholique. Lorsque, peu avant la mort de sa mère, elle questionne ce silence qui l’a murée toute sa vie dans une identité factice, elle se retrouve au bord d’un gouffre d’énigmes. Il lui faudra huit années pour recomposer son identité, à partir du récit tardif de sa mère, consigné dans un cahier et complété par des entretiens avec elle. Un récit authentique, un témoignage essentiel et un roman passionnant portant sur le destin d’une famille très attachante, prise dans la tourmente du sombre XXe siècle.

* * * * * * * * * *

Une rentrée littéraire riche chez Robert Laffont, rien de surprenant.

Pour ma part, je vais me laisser tenter par Une forêt obscure de Fabio M. Mitchelli. Et vous ?

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel édito consacré à la rentrée littéraire 2016 !

D’ici là, pensez bien à remplir votre bibliothèque Collibris 😉