Le Blog Collibris

La Rentrée Littéraire 2016 aux Editions Arlea !

Poursuivons notre cycle d’Editos consacrés à la rentrée littéraire avec le programme des éditions Arlea.

Et parce qu’on ne change pas les bonnes habitudes, si vous souhaitez rajouter l’un de ces romans à votre liste de souhaits Collibris, cliquez simplement sur la couverture du livre et le tour est joué 😉

* * * * * * * * * * *

L’odeur de la forêt de Hélène Gestern (25 août – EAN : 978-2363081179)

978-2363081179

Un hasard professionnel met entre les mains d’Elisabeth Bathori, une historienne de la photographie, les lettres et l’album d’Alban de Willecot. Ce lieutenant, mort au front en 1917, a été l’ami d’un des plus grands poètes de son temps, Anatole Massis, et a entretenu avec lui une abondante correspondance. D’abord aiguillonnée par l’espoir de retrouver les réponses de Massis, Élisabeth, qui reprend le travail après de longs mois de deuil, se prend peu à peu d’affection pour Willecot, que la guerre a arraché à ses études d’astronomie et qui vit jour après jour la violence des combats. Elle se lance à la recherche de Diane, la jeune femme dont le lieutenant était éperdument amoureux, et scrute chacune des photographies qu’il a prises au front, devinant que derrière ces visages souriants et ces régiments bien alignés se cache une autre tragédie, dont les descendants croiseront à leur tour la grande Histoire durant la Seconde guerre mondiale.

L’Odeur de la forêt est une traversée de la perte, à la recherche des histoires de disparus, avalés par la guerre, le temps, le silence. Mais il célèbre aussi la force inattendue de l’amour et de la mémoire, lorsqu’il s’agit d’éclairer le devenir de leurs traces : celles qui éclairent, mais aussi dévorent les vivants.

La gouvernante suédoise de Marie Sizun (25 août – EAN : 978-2363081162)

978-2363081162

Quel rôle joue exactement Livia, la gouvernante suédoise engagée par Léonard Sézeneau, négociant français établi à Stockholm en cette fin du XIXe siècle, pour seconder sa jeune femme, Hulda, dans l’éducation de leurs quatre enfants ? Quel secret lie l’étrange jeune fille à cette famille qu’elle suivra dans son repli en France, à Meudon, dans cette maison si peu confortable et si loin de la lumière et de l’aisance de Stockholm ? Il semble que cette Livia soit bien plus qu’une domestique, les enfants l’adorent, trouvant auprès d’elle une stabilité qui manque à leur mère, le maître de maison dissimule autant qu’il peut leur complicité, et Hulda, l’épouse aimante, en fait peu à peu une amie, sa seule confidente. Rien ne permet de qualifier le singulier trio qui se forme alors. Que sait Hulda des relations établies entre son mari et la gouvernante ? Ferme-t-elle les yeux pour ne pas voir, ou accepte-t-elle l’étrange dépendance dans la quelle elle semble être tombée vis à vis de Livia ?

Incertain Paul Valery de Hervé Dumez (1er septembre – EAN : 978-2363081186)

978-2363081186

Imaginez un homme qui chaque matin durant tous les jours de sa vie se force à être intelligent à la manière de la pratique d’un sport de haut niveau. Durant quelques heures, il dessine, compose des poèmes, écrit sur les sciences, la danse, l’architecture, la politique, l’histoire, ou la philosophie. C’est pour lui qu’il écrit d’abord, pourtant sa célébrité s’étend. Élu à l’Académie française, nommé professeur au Collège de France, il se voit décerner des funérailles nationales par le général de Gaulle. Il est avec Victor Hugo le seul véritable intellectuel français officiel. Mais tout part d’une faiblesse émotive, que toute sa vie tente de combattre et qui finira par le submerger et l’emporter, comme un retour du tendre.

* * * * * * * * * *

Maintenant, reste à savoir quels livres intégreront prochainement votre Pile à Lire Collibris ?