Le Blog Collibris

La Rentrée Littéraire 2016 aux Editions Albin Michel

Aujourd’hui, je souhaite initier un cycle d’Éditos consacrés à la rentrée littéraire 2016.

La rentrée littéraire est une institution et bizarrerie bien française et le cru 2016 va, une nouvelle fois, imposer son rythme infernal à nous, lecteurs !

Près de 560 romans français et étrangers seront publiés en l’espace d’un mois. De quoi donner le tournis.

Alors que le bal ouvrira le 17 août 2016, on se demande déjà ce qu’on va lire cet automne !?

Penchons-nous dans ce premier Edito sur le programme des éditions Albin Michel. Comme chaque année, il est très vaste.

La sélection comprend des auteurs, voire des habitués, dont il n’est plus nécessaire de faire la présentation : Amélie Nothomb, Eric-Emmanuel Schmitt.

On apprécie la présence de Joann Sfar, celle du dramaturge sicilien davide Enia, de l’épatant Jean-Michel Guenassia révélé en 2009 avec le Club des incorrigibles optimistes ou encore celle de Aurélien Gougaud pour qui cette rentrée littéraire sera un baptême du feu.

Ci-dessous, vous retrouverez l’ensemble des sorties prévues les 18 août et 1er septembre 2016. Un petit résumé accompagne chacune des œuvres. Ainsi, vous pourrez aisément intégrer celles qui vous interpellent dans votre liste de souhaits Collibris en cliquant tout simplement sur la photo de couverture des ouvrages 🙂

* * * * * * * * * *

Domaine Français

Avec la mort en tenue de bataille de José ALVAREZ (17 août – EAN13 : 9782226328694)

9782226328694-j

Lorsqu’éclate la guerre d’Espagne, Inès, respectable mère de famille mariée à un capitaine au long cours retenu à Buenos Aires, se retrouve sans nouvelles de ses cinq enfants qu’elle avait cru mettre à l’abri en les envoyant en France. Confrontée à la trahison de son confident de toujours, le père Alfonso, sa nature profonde se révèle avec toute la fougue qui est la sienne. Avec la complicité d’un médecin pour lequel elle nourrit une attirance grandissante, elle se jette à corps perdu sur les traces de ses enfants dans le maelström sanglant de la lutte fratricide qui déchire son pays.

Lithium de Aurélien GOUGAUD (17 août – EAN13 : 9782226329752)

9782226329752-j

Elle, vingt-trois ans, enfant de la consommation et des réseaux sociaux, noie ses craintes dans l’alcool, le sexe et la fête, sans se préoccuper du lendemain, un principe de vie. Il vient de terminer ses études et travaille sans passion dans une société où l’argent est roi. Pour eux, ni passé ni avenir. Perdus et désenchantés, deux jeunes d’aujourd’hui qui cherchent à se réinventer.

Possédées de Frédéric GROS (17 août – EAN13 : 9782226328809)

9782226328809-j

En 1632, dans la petite ville de Loudun, mère Jeanne des Anges, supérieure du couvent des Ursulines, est brusquement saisie de convulsions, victime d’hallucinations. Elle est bientôt suivie par d’autres sœurs et les autorités de l’Église les déclarent « possédées ». Contraints par l’exorcisme, les démons logeant dans leurs corps désignent leur maître : Urbain Grandier, le curé de la ville.

La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel GUENASSIA (17 août – EAN13 : 9782226328755)

9782226328755-j

Les derniers jours de Van Gogh, loin de la version officielle. Et si le docteur Gachet n’avait pas été l’ami fidèle des impressionnistes mais bien plutôt un opportuniste cupide et vaniteux ? Et si Marguerite Gachet, sa fille, avait été une jeune personne séduisante et en mal d’émancipation ? Et si Van Gogh ne s’était pas suicidé ? Et si une partie de ses toiles exposées à Orsay étaient des faux ?

Un enfant plein d’angoisse et très sage de Stéphane HOFFMANN (17 août – EAN13 : 9782226325808)

9782226325808-j

Antoine n’a que 13 ans, mais déjà la maturité d’un vieux sage. Délaissé par ses richissimes parents, il tente vainement de réunir ces deux monstres d’égoïsme. Entre le clafoutis et la Rolls Royce, le jeune adolescent raconte les mensonges des adultes dans une comédie sophistiquée pleine de cynisme et d’humour.

Pechblende de Jean-Yves LACROIX (17 août – EAN13 : 9782226328762)

9782226328762-j

1938. Embauché dans une librairie de livres anciens où se pressent les écrivains de l’entre- deux guerres, Lucien apprend avec la même passion les règles du métier, jusqu’à l’art de la contrefaçon, et celles de l’amour fou. Il s’est épris de Laura, étudiante en physique au Collège de France qui fait auprès de Frédéric Joliot-Curie des recherches sur la scission de l’atome à partir du dioxyde d’uranium, la pechblende, littéralement « la pierre qui porte malheur ». Mais la guerre qui éclate va tout bouleverser et replonger le jeune apprenti dans les secrets de son enfance.

Riquet à la Houppe de Amélie NOTHOMB (17 août – EAN13 : 9782226328779)

9782226328779-j

« L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire. »

La danse des vivants de Antoine RAULT (17 août – EAN13 : 9782226328786)

9782226328786-j

Août 1918. Un jeune officier français amnésique est soumis à un violent traitement d’électrochocs. Fils d’un banquier parisien, normalien, Charles Hirscheim parle aussi bien le français que l’allemand. Tout cela il l’ignore, jusqu’à son propre nom. Son père a choisi délibérément de renvoyer à l’anonymat cet enfant adultérin qu’il hait.  Mais le jeune homme intéresse au plus haut point le Deuxième Bureau qui l’infiltre dans l’armée allemande en le faisant passer pour un autre.

Comment tu parles de ton père de Joann SFAR (1er septembre – EAN13 : 9782226329776)

9782226329776-x

Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir un père comme André Sfar. Ce livre pudique, émouvant et très personnel, est le kaddish de Joann Sfar pour son père disparu. Entre rire et larmes.

L’homme qui voyait à travers les visages de Eric-Emmanuel SCHMITT (1er septembre – EAN13 : 9782226328830)

9782226328830FS

Tout commence par un attentat à la sortie d’une messe. Le narrateur était là. Il a tout vu. Et davantage encore. Il possède un don unique : voir à travers les visages et percevoir autour de chacun les êtres minuscules – souvenirs, anges ou démons – qui le motivent ou le hantent. Est-ce un fou ? Un sage qui déchiffre la folie des autres ? Son investigation sur la violence et le sacré va l’amener à la rencontre dont nous rêvons tous…

Sortie de classes de Laurent TORRES (1er septembre – EAN13 : 9782226320759)

978-2226320759

Issu d’une famille bourgeoise, Julien est professeur de français dans un collège de banlieue. Tout en racontant son quotidien difficile, il se remémore ses propres années de lycée. Dans les deux époques, un personnage sert d’ancrage : Louis, un ancien camarade de classe taciturne, et Sofiane un de ses élèves exclu. Dépassé par sa propre impuissance et par les paradoxes du système éducatif, Julien interroge sa fonction – de professeur, de citoyen et d’homme.

Domaine étranger

Cette terre comme au ciel de Davide ENIA (17 août – EAN13 : 9782226328816)

9782226328816-j

Palerme, années 1980. Comme tous les garçons de son âge, Davidù, neuf ans, fait l’apprentissage de la vie dans les rues de son quartier. Amitiés, rivalités, bagarres, premiers émois et désirs pour Nina, pour laquelle il ira jusqu’à se battre sous le regard fier de son oncle Umbertino dont il hérite les talents de boxeur.

Brève histoire de sept meurtres de Marlon JAMES (17 août – EAN13 : 9782226324054)

9782226324054-j

Kingston, 3 décembre 1976. Deux jours avant un concert en faveur de la paix organisé par le parti au pouvoir, dans un climat d’extrême tension politique, sept hommes armés font irruption au domicile de Bob Marley. Le chanteur est touché à la poitrine et au bras, sa femme et son manager grièvement blessés. Pourtant, le 5 décembre, Bob Marley réunit 80 000 personnes lors d’un concert historique au National Heroes Park.

Et la vie nous emportera de David TREUER (17 août – EAN13 : 9782226318244)

9782226318244-j

Août 1942. Avant de s’engager dans l’armée de l’air, Frankie Washburn rend une dernière visite à ses parents dans leur résidence d’été du Minnesota. Il y retrouve Félix, le vieil Indien en charge du domaine, dont il est plus proche qu’il ne l’est de son propre père. Mais aussi Billy, un jeune métis avec qui il a grandi et auquel l’unissent des sentiments très forts. Ce jour-là, au cours d’une battue pour retrouver un prisonnier de guerre allemand échappé du camp voisin, les trois hommes se retrouvent mêlés à un tragique accident dont ils tairont à jamais circonstances. Ce drame va bouleverser le destin des Washburn et de leurs proches, à l’image du conflit qui ravage le monde.

Petits secrets, grands mensonges de Liane MORIARTY (1er septembre – EAN13 : 9782226317346)

978-2226317346

Jane, mère célibataire, vient d’emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans. Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter – elle se souvient de tout et ne pardonne jamais – et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l’aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets. Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu’au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.

Le musée des poissons morts de Charles d’AMBROSIO – nouvelle édition (1er septembre – EAN13 : 9782226177209)

9782226177209-j

À travers cet éblouissant recueil de nouvelles, ce sont les mystères familiaux qui sont offerts au lecteur à travers une palette de relations complexes et de sentiments troubles. De la relation entre un père et son fils schizophrène au périple destructeur d’un couple en quête de recommencement, ces histoires de famille, d’amour et d’amitié capturent ce moment crucial où tout prend sens. Graves ou légères, ces bribes d’existence sont autant de petits chefs-d’œuvre dont l’atmosphère, le style et les personnages possèdent une densité inouïe.

Thrillers / Polars

Tant que durera ta colère de Ǻsa LARSSON (1er septembre – EAN13 – 9782226323996)

978-2226323996

Le corps d’une femme repêché dans une rivière à la fonte des neiges au nord de la Suède. Une procureure au sommeil hanté par la vision d’une silhouette accusatrice. Des rumeurs concernant la mystérieuse disparition en 1943 d’un avion allemand au-dessus de la région de Kiruna. Une population locale qui préfère ne pas se souvenir de sa collaboration avec les Nazis durant la guerre. Sur les rives battues par le vent d’un lac gelé rode un tueur prêt à tout pour que le passé reste enterré sous un demi-siècle de neige et de glace…

Portrait de groupe avec parapluie de Violette CABESOS (1er septembre – EAN13 : 9782226328748)

978-2226328748

Marthe Bothorel, soixante-dix ans, ancienne droguiste, s’est prise de passion sur le tard pour l’histoire de l’art et en particulier la peinture : de musées en cours de dessin, l’autodidacte découvre un univers qui la fascine. Un dimanche, lors d’un concours de peintres amateurs, elle tombe sur une stupéfiante scène de crime dans un souterrain de la ville de Provins… C’est la première d’une longue série ! L’enquête diligentée par l’extravagant commissaire Cointreau patine. Une seule certitude : le tueur est lié au monde de l’art.

Essai Littéraire

Discours de réception d’Amélie Nothomb à l’Académie royale de Belgique accueillie par Jacques De Decker de Amélie NOTHOMB  (18 août – EAN13 : 9782226328823)

978-2226328823

Le 14 mars 2015, Amélie Nothomb était élue à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Choisie notamment pour « l’importance de [son] œuvre, son originalité et sa cohérence, son rayonnement international » comme le pointait Jacques de Decker, la romancière a été intronisée le 19 décembre 2015. Accueillie par Jacques de Decker, elle s’est livrée au traditionnel exercice du discours en rendant un vibrant hommage à son prédécesseur, l’écrivain et sinologue belge Simon Leys.

Le roi vient quand il veut (nouvelle édition), Propos sur la littérature de Pierre MICHON (1er septembre – EAN13 : 9782226179685)

9782226179685

« Parmi les entretiens que j’ai donnés depuis 1984, j’en ai réuni trente. On y trouvera le jeu de masques que ce genre exige, des contre-vérités peut-être, de l’incongru, des traits de mauvaise foi, mais sûrement aussi quelques vérités, pas toutes involontaires. Et puis, relisant ces propos, je me dis qu’à défaut de la vérité introuvable, on y trouve enlacés les souvenirs et les lectures qui m’ont constitué : le panthéon aztèque et la chasse à Dieu dans Moby Dick, le petit roman de trente pages de Lautréamont et le rasoir d’un théologien anglais, une écoute enfantine de Salammbô qui est ma scène primitive, des lieux et des noms. Melville et Faulkner, Beckett, y voyagent parmi des toponymes limousins. Mes morts bavards, Flaubert, Rimbaud et Villon, Giono et Borgès, Hugo, y fréquentent des prolétaires morts sans discours. J’ajoute que, si j’ai peu touché aux entretiens que j’avais donnés par écrit, j’ai retouché librement ceux qui, enregistrés, avaient été récrits par mes interlocuteurs. Que ceux-ci ne me tiennent pas rigueur de cette réappropriation. »

* * * * * * * * * *

Une rentrée littéraire riche chez Albin Michel.

Maintenant, reste à savoir quels livres intégreront prochainement votre Pile à Lire Collibris ?

En ce qui me concerne, je pense me laisser tenter par Un enfant plein d’angoisse et très sage de Stéphane Hoffman afin de rire de bon coeur dès la rentrée, par La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia pour sa verve romanesque et par Brève histoire de sept meurtres de Marlon James, premier auteur jamaïcain distingué par le prestigieux Man Booker Prize depuis sa création.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un Edito consacré à la rentrée littéraire des éditions Actes Sud !