interview laure manel

Interview de Laure Manel

Laure Manel est l’auteure de plusieurs romans d’amour dont La Délicatesse du homard ou encore La Mélancolie du kangourou. Qui est derrière ces romans ? Quel est le parcours de Laure Manel ? Quels sont ses goûts de lecture ? Laure Manel nous accorde une interview pour se dévoiler un peu plus à la communauté Collibris.

Interview Laure Manel

Bonjour Laure, la communauté Collibris vous connaît déjà grâce à vos livres La Délicatesse du homard et La Mélancolie du kangourou… Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Je vis dans le Maine-et-Loire. J’étais auparavant enseignante dans le premier degré, et directrice d’école. Cela fait 18 mois que j’ai quitté l’Éducation nationale pour me consacrer à l’écriture. Devenir écrivain était un rêve de jeunesse. J’ai suivi, logiquement, un cursus littéraire (Bac L,  Licence de lettres modernes). Néanmoins, je n’ai pas vraiment écrit pendant une bonne quinzaine d’années. Je m’y suis remise peu à peu à partir de 2010. J’ai été, un temps, écrivain public, en parallèle de mon métier… puis j’ai voulu écrire de la fiction, écrire « pour moi ».

J’ai commencé grâce à l’autoédition en juin 2015, avec « Histoire d’@ » (version initiale). Mais c’est le succès de mon troisième roman (« La délicatesse du homard ») qui m’a permis d’accéder à l’édition traditionnelle, avec une parution en librairie en mai 2017, aux éditions Michel Lafon (puis au Livre de Poche, en mai 2018).

 

Quel est votre rapport à l’écriture au fil du temps ? (Loisir, défouloir, métier…)

Quand je me suis remise à écrire, c’était évidemment un loisir. J’avais le goût des histoires et des mots, et le rêve de voir un jour l’un de mes romans en librairie… Mais il y a peu d’élus. J’ai donc écrit avec le but de me faire plaisir avant tout. Une fois mon premier roman achevé, je me suis dit qu’il pourrait peut-être plaire (au moins un peu, à certains)… Avec l’autoédition, j’ai eu accès à des lecteurs. Mon livre était lu par des inconnus ! Et puis, tout s’est accéléré avec « le homard ». Le loisir a pris de plus en plus de place dans ma vie, et j’ai décidé d’en faire mon métier. À ce jour, j’ai encore du mal à réaliser.

 

Concernant l’écriture, quelles sont les étapes essentielles dans l’écriture d’un roman ?

Chaque écrivain a la méthode qui lui convient… Voici ce qu’il en est, pour moi :

Il y a d’abord tout le travail en amont, qui dure des mois (trouver l’idée, laisser mûrir, lister les thèmes, définir la trame de l’histoire, composer les personnages, réaliser des fiches et faire des recherches…).

Ensuite, il y a l’écriture proprement dite la rédaction du « premier jet », qui aboutit à la première mouture du texte.

Mon éditrice lit cette version, met le doigt sur ses qualités/ défauts/ points à travailler, me propose des pistes pour l’améliorer…

Je procède ensuite à une deuxième phase d’écriture. Qu’elle relit et valide.

Puis une troisième personne s’occupe de la « préparation de copie », lit le texte avec des yeux neufs, et apporte des remarques.

Troisième phase d’écriture, avec nouvelles corrections et reformulations, en fonction.

Il reste ensuite la phase des « épreuves » 1 (le texte est alors mis en page et sous format pdf), où un correcteur lit le roman, à la recherche des coquilles, etc. Je fais la même chose en parallèle.

Nous répétons cette phase, avec les épreuves 2 (voire 3…).

Et il y a encore une dernière relecture avant le BAT et l’envoi en impression.

 

Avez-vous une playlist lorsque vous écrivez ? Si oui, pouvons-nous avoir un extrait ?

Je n’en ai pas, non. J’écris le plus souvent sans musique, pour mieux me concentrer. Il m’arrive d’en mettre… notamment pour certaines scènes. Je pioche alors dans Deezer… en fonction de l’ambiance et de l’émotion à rendre. Je peux citer comme exemple « Porz Goret » de Yann Tiersen, qui m’a beaucoup accompagnée dans l’écriture de « La délicatesse du homard ».

 

Avez-vous un rituel d’écriture ?

Pas vraiment. J’écris chez moi, dans la pièce de vie, sur mon ordinateur portable, avec mes chats et mon thé… J’écris en journée (dès le matin si possible), surtout pas le soir et jamais la nuit.

 

Nous avons le plaisir de découvrir Histoire d’@ au format poche cette année : pouvez-vous nous en parler ?

histoire d'@

« Histoire d’@ » est un roman épistolaire, uniquement écrit avec les mails que s’envoient Cyril et Mathilde (il vit à Paris, elle à Belle-Île)… C’est l’histoire de retrouvailles entre deux amis qui se sont perdus de vue douze ans plus tôt, suite à un malentendu.

C’est le premier roman que j’ai écrit (commencé en 2011, autopublié en 2015).

La version inédite sortie en poche le 2 janvier dernier est une coédition avec Michel Lafon, et a été entièrement remaniée, et augmentée.

 

Vous êtes en train d’écrire votre prochain roman… Pouvez-vous nous dévoiler quelques éléments ??

Je suis en effet actuellement dans les finitions d’un roman qui sortira le 7 mai prochain, aux éditions Michel Lafon. Il s’agit de la suite de « La mélancolie du kangourou ». Je sais qu’elle est très attendue par ceux qui l’ont lue… qui n’avaient pas envie de quitter Antoine, Lou et Rose… Je souhaite pour autant préciser que cette « suite » pourra être lue indépendamment. Elle aborde d’ailleurs un thème central très différent du premier… un thème pas facile qui me tenait à cœur et qui devrait émouvoir les lecteurs.

Entre lecteurs…

 

Quel est votre dernier coup de cœur ?

coup de coeur Laure Manel (1)

Je vais en citer deux, très différents : pour le rire, « Le discours » de Fabrice Caro ; pour l’émotion et la poésie, « Poussière d’homme » de David Lelait-Helo.

Quelle est la taille de votre PAL (pile à lire) ?

Euh… Je l’évalue à environ 300 livres… dont des classiques… sans compter qu’il y a des livres que j’aimerais relire !

 

Quelle nouveauté vous fait de l’œil ?

les étincelles julien sandrel

Je vais lire dans les prochains jours « Les étincelles », de Julien Sandrel, et j’ai hâte !

 

Pouvons-nous vous retrouver sur l’application Collibris ?

Je n’y suis pas encore… mais pourquoi pas bientôt !

Merci pour cette interview et merci à vos lecteurs !

Découvrez le roman de Laure Manel au format poche  

histoire d'@

« Disons que j’avais envie de savoir où tu en étais dans l’existence, ce que tu étais devenue, à quoi ressemblait ta vie… si tu étais heureuse… savoir aussi, peut-être, si tu m’en voulais encore, ou si tu m’avais au contraire pardonné… »
Mathilde et Cyril étaient meilleurs amis, et leur relation fusionnelle semblait pouvoir résister à tout. Mais en partant pour New York sans se retourner, Cyril a laissé Mathilde dans l’incompréhension la plus totale. Douze ans plus tard, il réapparaît derrière son écran et espère reprendre leur amitié là où il l’a laissée. Lui donnera-t-elle une chance de renouer ? Quand le passé ressurgit, comment le présent pourrait-il ne pas être ébranlé ?

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Voyager en France à travers les livres

L’été est là, on pense directement aux voyages que l’on pourrait faire… Avec cette période compliqué certains font le choix…

Lire plus
Règlement du concours Sur Le chemin du cœur

Article 1 : Société organisatrice RS TECHNOLOGIES 809 136 716 dont le siège social est situé au 33, avenue du…

Lire plus
CONCOURS SUR LE CHEMIN DU CŒUR – MARY LAURE TEYSSEDRE

Le Chemin du cœur de Mary Laure Teyssedre est un roman de développement personnel publié aux Editons Jouvence. Sur le…

Lire plus