interview Aj Twice

Interview A.J Twice

interview AJ TWICE

Bonjour à vous deux, merci beaucoup d’avoir accepté cette interview pour le blog Collibris. Pouvez-vous vous présenter à la communauté Collibris ?

 

Bonjour ! Merci à vous de vous intéresser à nous et à notre roman ! Nous sommes Jennifer et Alric, deux (faux) trentenaires qui vivent dans l’Hérault. Nous sommes les heureux parents d’un premier gros bébé de 736 pages ! Nous écrivons ensemble depuis 2014, soit un an après notre rencontre.

 

Un roman écrit à quatre mains 

Vous écrivez à deux, cela doit être une toute autre organisation. Pouvez-vous nous en parler ? Comment vous organisez-vous au quotidien pour imaginer l’histoire et l’écrire ?

 

Tout commence par une idée, de l’un ou l’autre, qui sort de nulle part, en sortant de la douche, en pleine nuit, en mode « Eureka, j’ai trouvé !”… On en discute ensemble, et de là se crée une sorte d’émulation entre nous à base de “ Et si… ?”. Un vrai ping-pong ! A partir de là, on va y penser pendant des jours, des semaines, et on laisse macérer jusqu’à ce qu’on puisse commencer à établir un plan assez large et déverser toutes nos inspirations. Ensuite, vient l’étape qu’on adore : on déroule notre grand rouleau de papier, on dégaine les stabilos et les feutres, et on dessine une frise. Puis on migre sur Google doc (l’ami des auteurs à 4 mains !), et on détaille tout le roman chapitre par chapitre, du début à la fin. On répartit les scènes (chacun sa couleur). En général, on sait très vite qui va faire quoi, assez naturellement, sans même se concerter. Enfin, arrive l’étape de l’écriture ! Chacun de son côté ! On se base sur le plan, mais on se laisse aller aussi à l’inspiration, à l’improvisation. Les idées continuent de fuser entre temps, on se consulte. Dernière étape, la relecture et l’harmonisation de nos plumes. C’est-à-dire que l’un passe sur le travail de l’autre, et vice versa. On est très complémentaires, et à 100% sur la même longueur d’onde, donc c’est que du bonheur ! Deux fois plus d’idées et d’imagination ! (et de grand n’importe quoi parfois…)

 

En combien de temps avez-vous écrit votre premier livre ?

L’idée de La Passeuse de Mots a germé en 2014 et son écriture s’est achevée en 2018. Mais ce temps correspond à deux tomes, puisqu’il faut savoir qu’au début c’était un seul et même livre (Oui, oui, on a vraiment cru que plus de 1360 pages ça passerait !).

 

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

Trouver le temps d’écrire lorsqu’on travaille à côté (et gérer la frustration quand on ne pouvait pas le faire), les grosses périodes de doute, de pages blanches qui durent des mois (et c’est normal d’en avoir, pris par les aléas de la vie et le quotidien !). Les peurs liées à l’édition. Le syndrome de l’imposteur. Était-ce trop ambitieux pour un premier livre ? Et si on ne réalise pas notre rêve ? On dit souvent qu’être auteur.e, c’est à la fois un cadeau et une malédiction ! Ça engendre beaucoup d’états d’âme…

 

A votre avis, comment l’écriture et le résultat seraient si vous n’étiez plus qu’une seule personne ?

Mais on est déjà une seule et même personne ! Ça frise le dédoublement de personnalité (rires) Plus sérieusement, la plume en elle-même serait très différente, car elle est le résultat d’un mélange complémentaire. Certaines idées n’existeraient pas non plus, car elles se développent souvent après un échange, un brainstorming commun. Et sinon, on aurait mis encore plus de temps à l’écrire, et on aurait fini par avoir le cerveau en compote, car il faut savoir que lorsqu’on a une idée, elle nous accompagne nuit et jour (surtout la nuit, merci les insomnies), et qu’on est content d’être deux pour déverser nos pensées et se soulager l’un l’autre. Être deux est aussi une grande force, car il y en a toujours un pour motiver l’autre, pour l’aider à prendre confiance quand elle se perd. Tout(e) seul(e), ça ne doit pas toujours être évident de garder le cap !

 

Cela change-t-il la structure du livre ? Est-ce qu’il y a un chapitre rédigé par l’un et un second par l’autre ?

On a un peu répondu plus haut, mais il est assez rare qu’on écrive un chapitre chacun (même si c’est déjà arrivé). L’un ajoute toujours sa patte sur la partie de l’autre. Mais la structure du livre en soi, reste la même.

 La Passeuse de mots

 

La Passeuse de mots, votre premier roman, est sorti le 31 mars. Pouvez-vous nous le présenter ?

La Passeuse de Mots est une grande aventure épique et poétique dans laquelle les mots et les émotions forment une magie à part entière. Avec ce roman, nous revenons aux sources et aux codes de la fantasy qui nous ont longtemps inspirés, et qui ont sûrement fait écho en vous un jour. C’est une histoire avec de l’âme et du cœur, qui parlera aux amoureux des mots.

 

Quels sont les thèmes abordés dans ce premier tome ?

 La Passeuse de Mots est un conte initiatique, une quête de soi, de l’autre, de vérité. On y parle de force, de courage, de liens et d’amour sous toutes ses formes, d’hypersensibilité. De ce qui différencie l’humain du monstre. Et si on sait lire entre les lignes, on pourra peut-être y déceler tout notre parcours d’auteurs 😉

 

Pouvez-vous nous parler de l’héroïne ? Qui est-elle ?

Notre jeune héroïne s’appelle Arya Rosenwald, tout juste 20 ans, c’est une jeune pâtissière curieuse, sensible, maladroite et amoureuse des livres qui va devoir répondre malgré elle à l’appel de son destin et vivre une aventure à laquelle ses romans ne l’avaient pas préparée. C’est une jeune fille encore un peu naïve, en décalage avec son âge et rêveuse, bien (trop) protégée dans son cocon familial, enfermée dans ce qu’elle connaît de mieux, et qui va devoir mûrir. Elle évoluera au fil de ses rencontres, des obstacles qui se mettront sur son chemin, et de ses choix.

 

Combien de tomes allons-nous pouvoir découvrir ?

Dans l’idéal (car il faut savoir que nous avons déjà la toute fin de la saga), il doit y en avoir 5 ! On aimerait aussi étendre notre univers (même si ce n’est pas du tout à l’ordre du jour), car nous avons dans nos petits tiroirs pas mal de spin-off, prequel… ! Entre deux autres projets, et si nos mots se propagent, pourquoi pas 😉

 

A quand le prochain tome ?

Le livre II sortira en octobre 2021 (c’est la première fois qu’on le dit !!) ! Histoire de ne pas vous faire attendre pour la suite et de vite vous replonger dans l’aventure ! Sauf si, bien entendu, la situation sanitaire pousse notre ME à le repousser. Mais on va croiser les doigts, hein ? On le fait déjà pour le retour des salons… !

 

Avez-vous eu vos premiers retours de lecteurs ?

Comme tout le monde, on a commencé avec les proches (mais leur avis est souvent très subjectif et sentimental, même s’ils affirment le contraire !). Puis en mai 2019, après une grosse vague d’envois du manuscrit aux maisons d’éditions, on a décidé de se confronter à des regards extérieurs/neutres, et nous avons posté LPDM sur Wattpad (plateforme d’écriture en ligne).  Ça a été une super expérience, les retours très positifs nous ont motivés, on a pas mal gagné de concours, et une petite communauté merveilleuse s’est formée d’elle-même autour de LPDM. Elle nous a beaucoup soutenus (et on ne vous raconte pas l’émotion des premiers fan arts ! On collectionne tous les messages, les commentaires depuis !). Ces lecteur.ices nous ont envoyé beaucoup d’amour (et encore aujourd’hui). Ils nous accompagnent depuis le début de notre parcours et attendent avec la même impatience que nous la sortie de LPDM. A l’heure où on écrit ces mots, à part une journaliste belge et quelques libraires qui ont apparemment adoré, on n’a pas trop de retours ! Mais on les attend fébrilement !! (Nous reste-t-il assez de doigts à croiser ?)

 

 

interview AJ TWICE : entre lecteurs

Quelle est votre saga fantasy favorite ?

On est tenté de dire Harry Potter, mais il est beaucoup question de nostalgie. Elle a marqué notre jeunesse, et a été le point de départ de beaucoup de choses (la certitude qu’on avait envie d’écrire ce genre d’histoires, et notre amour des livres et de la magie). Aujourd’hui, La Passe-Miroir est aussi entrée dans notre cœur (en plus c’est une saga et une success story à la française !).

 

Quel est votre dernier coup de cœur ? (à chacun)

Jennifer : “Lorsque nous étions morts” de Mathieu Guibé. Une vraie ode à l’amour, à la fois juste et cruelle. C’est une belle histoire d’amour, vampirique, et l’écriture est incroyable de beauté et poésie. Ex-aequo avec “Autopsie” de Kerri Maniscalco, dans un univers londonien/victorien (une époque qu’on adore !), assez sombre, gothique. Très prenant, avec une intrigue et des personnages géniaux. Un livre que j’aurais aimé écrire… et qui nous a inspiré un prochain livre dans la même veine (sans jeu de mots)… ! Mais grosse frustration, la suite n’a jamais été éditée, et je ne lis pas en VO. Donc avis aux ME.. ! S’il vous plaît !

 

Alric : Dur de choisir, donc je vais tricher un peu aussi ! Je dirais en littérature blanche “ Changer l’eau des fleurs” de Valérie Perrin. Ça a été une grosse révélation, et cette autrice est montée dans mon top 1. Elle a une écriture magnifique, une justesse dans ses mots, avec des personnages plein d’humanité, de douceur, malgré la difficulté des thèmes abordés. Une vraie claque ! Et niveau fantasy, gros coup de cœur pour la duologie “Le Faiseur de Rêves” de Laini Taylor, avec une histoire originale, une plume superbe. Tout pour me plaire !

 

L’héroïne ou le héro que vous aimez le plus ?

Arya Rosenwald ? (rires) Il y a le personnage très complexe de Severus Rogue dans Harry Potter (parce que oui, c’est un héros au fond). Et, même si ce n’est pas dans la littérature (mais en Comics aussi), le meilleur personnage de tous les temps est celui de Buffy Summers (dans Buffy contre les vampires). Un modèle de force féminine, d’abnégation, du sens du sacrifice, avant-gardiste, drôle. Le personnage de Thorn dans La Passe-Miroir, qui redéfinit à lui tout seul la beauté et le modèle masculin. Et Belle, dans La Belle et la Bête ! (Oui, désolés, on n’arrive jamais à se décider sur un seul choix !!)

 

L’univers dans lequel vous aimeriez vivre ?

Celui qu’on a créé 😉 Et…pour faire original… Poudlard (hors période Vous-savez-qui…) ou la Comté (La Terre du Milieu, Seigneur des Anneaux), vivre dans un joli trou de Hobbit et manger des Lembas !

 

Celui où vous n’aimeriez jamais aller ?

 L’univers de Game of Thrones… Trop de trahisons, de sang pour nous, pauvres âmes sensibles que nous sommes ! (Même si on est fans de la série )

 

On se permet de partager avec vous le Booktrailer de LPDM pour vous donner envie de découvrir notre univers : https://youtu.be/ax3p1qbvCJ8, ainsi que le Teaser : https://youtu.be/BdakJnNl7E4

 

Merci beaucoup pour ces questions très intéressantes, et à bientôt !

 

Alric & Jennifer TWICE

Découvrez La Passeuse de mots de A.J Twice

la passeuse de mots

Dans le royaume de Hélios, les mots ont un pouvoir. Celui de créer, d’équilibrer, puis de détruire le monde. Lorsqu’on les prononce, aucun retour en arrière n’est possible.

Arya, une jeune fille de la capitale, est passionnée de livres. Elle en dévore chaque mot. Mais elle est loin de se douter qu’elle est la clé pour sauver son royaume, le seul qui ait restreint l’utilisation de la magie grâce à un traité. Un traité qui ne plaît pas aux rebelles, prêts à tout pour l’éradiquer.

À l’aube des changements qui s’annoncent, les Mots se réveillent pour établir l’ordre dans le chaos, la vérité dans l’illusion.

Ils attendent leur Appel. Celui de la Passeuse de Mots.

Crédit Photo : Kévin Balboa – Lunaire Studio

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Concours : Face à la mer immense de Lorraine Fouchet

En partenariat avec les Editions Héloïse d’Ormesson, nous vous proposons de remporter le dernier roman de Lorraine Fouchet : Face…

Lire plus
Sorties littéraires d’avril 2021

En ce mois d’avril, les écrivains et maisons d’édition publient encore de très beaux titres et en grand nombre !…

Lire plus
Challenge de lecture saisonnier : faites fleurir vos souvenirs

Nous avons lancé en début d’année un challenge saisonnier en parallèle de notre traditionnel challenge annuel Collibris. Le concept est…

Lire plus