selection-au-coin-du-feu

Top des livres à lire au coin du feu !

Un thé/café, un plaid bien douillé, le chat sur les genoux et le feu qui crépite dans la cheminée… nous voilà au paradis !

Il ne manque plus qu’un bon livre entre les mains, et le tableau sera parfait.

Justement, on vous a concocté une petite sélection de livres à lire bien au chaud au coin du feu.

Humour, romance, feel good, sagas familiales… autant de romans qui vous réchaufferont pendant ces longues journées d’hiver.

Ambiance cocooning garantie !

* * * * * * * * *

La caresse des flocons, Nora Roberts, Harper Collins – Octobre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Quand, par une nuit d’hiver, la caresse des flocons éveille un tourbillon d’émotions nouvelles et de sensations intenses…

C’est le coup de foudre pour Shane Abbott, qui s’est éprise de son nouveau voisin, un homme mystérieux au regard tourmenté qui semble n’aspirer qu’à la tranquillité et au silence, loin de toute présence féminine.
Nora Roberts vous invite avec ce roman au cœur d’un hiver romantique et scintillant, où rêves d’amour et désir passionné se mêlent à la douceur feutrée de la neige.

* * * * * * * * *

L’ange de Marchmont Hall, Lucinda Riley, Charleston – Novembre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu’elle y retourne pour Noël, sur l’invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n’a aucun souvenir de la maison le résultat de l’accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie.

Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L’inscription érodée lui indique qu’un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences.

Avec l’aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska…

* * * * * * * * *

La montagne entre nous, Charles Martin, Presses De La Cité – Septembre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Seuls survivants d’un accident d’avion, le chirurgien Ben Payne et la journaliste Ashley Knox se trouvent à 3 500 mètres d’altitude, au coeur de l’hiver, sans aucun moyen de communication. Ashley, dont le mariage était prévu deux jours plus tard, est gravement blessée. Grâce aux soins prodigués par Ben, elle est hors de danger, au moins pour quelques jours. Mais, pour espérer s’en sortir, ils doivent parcourir 75 kilomètres en pleine montagne. Au cours de leur randonnée chaotique, ils se découvrent, échangent des secrets qui ne semblent plus si importants, plaisantent aussi – il faut garder le moral coûte que coûte. Mais la montagne se referme sur eux toujours un peu plus et leurs chances de survie s’amenuisent…

* * * * * * * * *

Les cœurs brisés ont la main verte, Abbi Waxman, Julia Taylor (Traduction), Belfond – Octobre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Californienne de trente-quatre ans, mère de deux adorables chipies et illustratrice pour une super maison d’édition, Lili semble mener une vie rayonnante. Pourtant, derrière son sourire et son grand sens de l’autodérision, la jeune femme peine à se remettre du décès accidentel de son mari, trois ans plus tôt. Depuis, et au grand dam de Rachel, sa sœur cadette qui s’évertue à placer de sémillants célibataires sur son chemin, le cœur de Lili est en stand by. Mais un vent nouveau s’apprête à souffler. Chargée d’illustrer une encyclopédie de botanique, la jeune femme se voit imposer des cours de jardinage, le samedi matin, au beau milieu d’un parc de L.-A. L’heure est venue pour la jeune femme de troquer pyjama et télé contre une paire de bottes et du compost ! Mais comment tisser des liens avec des inconnus ? Lili est-elle vraiment prête à quitter sa zone de confort ? Amour, amitié et rempotage ! En compagnie de ses deux filles, de Rachel et d’autres âmes esseulées, Lili va vite découvrir les vertus du jardinage pour délier les langues et réparer les cœurs…

* * * * * * * * *

Trois baisers, Katherine Pancol, Albin Michel – Octobre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

« Trois baisers, Trois baisers et l’homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles. Ses sens s’affolent, il voit mille lucioles, des pains d’épices, des incendies… »

Katherine Pancol : un des plus grands phénomènes d’édition de ces dernières années et un succès mondial (déjà traduite dans 30 pays). Depuis leurs sorties, Les Yeux jaunes des crocodiles, La Valse lente des tortues et Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi, ainsi que la trilogie Muchachas sont devenus des classiques.

* * * * * * * * *

Une fois dans ma vie, Gilles Legardinier, Flammarion – Octobre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de l’existence et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre. Trois façons d’aimer. Aucune ne semble conduire au bonheur. Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance. Accrochées à leurs espoirs face aux tempêtes que leur réserve le destin, avec l’énergie et l’imagination propres à celles qui veulent s’en sortir, elles vont tenter le tout pour le tout. Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts… Fidèle à son humanité et à son humour, grâce à son regard unique fait de sensibilité et d’un exceptionnel sens de l’observation de la nature humaine, Gilles Legardinier nous entraîne cette fois au coeur d’une troupe réjouissante, à la croisée des chemins.

* * * * * * * * *

Juste quelqu’un de bien, Angéla Morelli, Harlequin – Octobre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

À trente-quatre ans, Bérénice n’a plus aucune certitude. Tout ce qu’elle croyait savoir sur la vie a pris l’eau, elle multiplie les amants, mais ne tombe jamais amoureuse et, cerise sur le gâteau, voilà qu’elle n’arrive plus à écrire une ligne, alors que l’écriture est sa raison d’être. Heureusement, elle peut compter sur les trois femmes de sa vie : sa mère et sa grand-mère, avec qui elle partage une jolie maison cachée au cœur de Paris, et Juliette, son amie d’enfance.
Mais ça ne suffit plus.
Bérénice n’a donc plus le choix. Elle doit enfin affronter les questions qu’elle a toujours refusé de se poser et accepter de faire une place… aux hommes de sa vie. En commençant par son père, dont elle ne sait rien, et par Aurélien, un homme surgi du passé, qu’elle vient de croiser et qui ne l’a pas reconnue.

* * * * * * * * *

Les crayons de couleur, Jean-Gabriel Causse, Flammarion – Septembre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Du jour au lendemain, les couleurs disparaissent. Dans ce nouveau monde en noir et blanc, un drôle de duo se met en tête de sauver l’humanité de la dépression en partant à leur recherche. Lui, c’est Arthur, employé dans une fabrique de crayons de couleur, aussi paumé que séduisant. Elle, c’est Charlotte, aveugle de naissance et scientifique spécialiste de ces mêmes couleurs qu’elle n’a jamais vues. A leurs côtés, une petite fille au don mystérieux, un chauffeur de taxi new-yorkais, les résidents d’une maison de retraite qui ressemble à une colonie de vacances. A leurs trousses, une bande de bras cassés au service d’une triade chinoise… Avec ce roman ludique et enrichissant, vous ne verrez plus jamais les couleurs de la même façon.

* * * * * * * * *

La vérité sur l’amour (et autres petits mensonges), Kristan Higgins, Harper Collins – Octobre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Deux sœurs, deux drames… un seul appart

Rien ne devait amener Kate et sa demi sœur Ainsley à vivre en coloc. Et pourtant… Kate vient de perdre son mari Nathan, dans un stupide accident. Ainsley s’est fait larguer par Eric (monsieur veut découvrir son être profond et se ressourcer en Alaska). Nécessité fait loi et voici que la photographe et la journaliste cohabitent pour le meilleur et pour le pire !
Point négatif ? Eric étale sa vie privée dans un blog et ne manque pas d’accuser sa chère épouse de ne pas l’avoir suffisamment soutenu dans les épreuves qu’il a traversé. Kate quant à elle, révèle progressivement qui était son mari… en lisant ses anciens mails.
Point positif ? Ainsley découvre que son patron a une âme. Et Kate est l’objet de toutes les attentions de Daniel, qu’elle appelle par dérision « pompier super sexy ». Pour lui — si l’on en croit l’âge de ses conquêtes habituelles — elle est un animal préhistorique.
Ensemble, parviendront-elles à renaître de leurs cendres ?

* * * * * * * * *

Happy Solo, Marie Lerouge, Nisha – Septembre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Laure, trentenaire et professeur d’anglais dans un lycée parisien. Objectif : pourrir sa vie d’heureuse célibataire et la faire revenir à la raison. C’est-à-dire la rapprocher de Gaspard, alias celui qu’elle vient de mettre à la porte. Un ophtalmo parano et trop plan-plan à son goût, que ses copines considèrent pourtant comme le prince charmant et sa mère comme le futur gendre idéal.  Le plan de reconquête monté par ces dernières avec la complicité d’un agent infiltré va-t-il réussir ? L’obstination de la cible à s’enferrer dans des coups foireux, et la fuite du « docteur Mamour » vers d’autres horizons, risquent bien de tout compromettre.

* * * * * * * * *

La fille qui aimait les abeilles, Santa Montefiore, Charleston – Septembre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

1973. Trixie Valentine est amoureuse du leader d’un groupe anglais de rock qui passe l’été sur la petite île au large de Cape Cod (Massachusetts) où elle a grandi. La jeune femme en a assez de sa vie isolée, et rêve des grandes villes du monde. Elle ne veut pas finir comme sa mère, Grace, qui s’occupe des jardins des grands propriétaires depuis qu’elle a quitté l’Angleterre avec son mari, Freddie, à la fin de la guerre. Trixie ne comprend pas non plus son obsession pour les abeilles…

1937. L’Angleterre se prépare au combat, et la jeune Grace Hamblin va se marier. Mais alors qu’elle est sur le point de s’engager avec Freddie Valentine, elle est déchirée entre cet amour de jeunesse et le superbe aristocrate qu’elle sait ne jamais pouvoir épouser.

De l’Angleterre des années 1940 jusqu’à l’Amérique des années 1970, La fille qui aimait les abeilles est le récit magnifique de deux femmes aux prises avec un amour débordant.

* * * * * * * *

Les yeux de Sophie, Jojo Moyes, Milady – Octobre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

« J’ai cru que c’était la fin du monde. Que rien de bon ne pourrait plus m’arriver. Je ne mangeais plus, je ne sortais plus. Je ne voulais plus voir personne. Mais j’ai survécu. Contre toute attente, j’ai fini par surmonter l’insurmontable et, petit à petit, la vie m’a paru vivable. » 1916. Sophie veille sur sa famille en zone occupée pendant que son mari se bat sur le front. Quand un officier allemand pose les yeux sur le portrait qu’Edouard a fait de son épouse, une dangereuse obsession naît, qui amènera Sophie à prendre une terrible décision. Un siècle plus tard, à Londres, Liv reçoit ce portrait comme cadeau de mariage avant de perdre l’homme qu’elle aime. Une rencontre pleine de promesses lui permet alors de prendre conscience de la véritable valeur du tableau. A mesure qu’elle découvre le passé trouble du portrait, la vie de Liv est bouleversée une nouvelle fois, et il lui semble que son destin est étrangement lié à celui de Sophie.

* * * * * * * * *

L’Ecossais, Anne Ferrier, Diva – Novembre 2017

.
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Alicia a vingt-six ans, un enfant (Samuel), des diplômes par-dessus la tête, pas de mec, un joli minois et une vie d’octogénaire. Elle travaille pour Lexitrad, une agence de traduction. Sur un coup de tête, elle décide de partir avec son fils en Écosse pour quelque temps. Mais l’aventure risque fort de tourner au vinaigre, entre pannes de voitures, client insupportable, Écossais à la tête dure et voisins qui décident de se mêler de ses affaires…

* * * * * * * * *

Demain, je me lève de bonheur, Sophie Noël, City – Janvier 2018

13715BDA-E5E2-11E7-ADB4-000C29194804
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Divorcée, Bérénice mène une vie qui semble la satisfaire. Elle sort son chien Crumble, travaille à ses traductions de livres, va à l’aquagym le samedi et recommence chaque semaine. Aucun changement ne vient contrarier sa routine calme et rassurante.

Mais le jour de son anniversaire, tout change. Ses enfants lui offrent une semaine de thalasso à Saint-Malo. Une semaine sans voir Crumble, sans ses habitudes ? Elle n’a pourtant pas le choix, pour ne pas décevoir ses enfants.

Contre toute attente, ce séjour met sur son chemin des personnages qui vont lui montrer la vie sous un angle nouveau  : le beau Emmanuel, la très sportive Anne, et Madeleine, une vieille dame excentrique et pleine de sagesse. Mais surtout, Bérénice fait une découverte  : le bonheur dont elle avait oublié le goût est là, tout près…

Et si le plus grand défi de la vie était de se trouver soi-même  ?

* * * * * * * * *

Oui, je le veux… et vite !, Amélie Dubois, Kennes – Janvier 2018

A058BB39-F119-4F52-8FF3-13E3B66834E4
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Annie, Stéphanie et Jasmine assistent à un mariage printanier. Pendant la célébration, à la suite d’un lancer du bouquet rocambolesque qui frôle la catastrophe, elles se retrouvent toutes trois lauréates d’un prix inattendu. Pendant la discussion teintée d’orgueil et de vin rouge qui s’ensuit, les filles se lancent un défi de taille: la première qui réussira à se faire demander en mariage par son conjoint pourra garder le prix. Les règles: aucune. Le temps: trois mois, top chrono!

Par l’entremise de diverses stratégies loufoques, voire complètement désaxées, les filles ne reculeront devant rien pour gagner cette course au mariage. Leur détermination sera sans bornes, mais sauront-elles assumer les conséquences de ce pari farfelu?

Un roman hilarant à saveur compétitive qui nous plonge littéralement dans les abîmes de l’acharnement féminin.
Que la meilleure gagne !

* * * * * * * * *

La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte, Colleen Oakley, Milady – Janvier 2018

B47462F0-F662-11E7-9160-000C29194804
.

Ce qu’en dit l’éditeur

Par l’auteure de Before I Go, une histoire d’amour atypique parfaite pour les fans des romans feel-good de Jodi Picoult et Jojo Moyes.

« Si j’ai appris une chose, c’est que l’amour est chaotique. Il ne nous est pas livré dans un joli paquet cadeau. Il ressemble plutôt au cadeau d’un enfant, tout froissé et gribouillé au crayon. Imparfait. Mais toujours un cadeau. Seulement, tous les cadeaux ne sont pas faits pour durer éternellement. »

Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s’installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu’il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme… Ces trois-là n’étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s’ouvrir à la vie et à l’amour, formant ainsi un trio irrésistible.

* * * * * * * * *

Vous pouvez rajouter ces livres à votre bibliothèque Collibris en cliquant sur leurs couvertures.

A bientôt pour une nouvelle sélection !

 

 

 

 

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Sélection de livres 100% automne

L’automne est arrivé et annonce de superbes soirées lecture bien emmitouflés dans un plaid ! Une tasse de thé à…

Lire plus
Entrez dans les coulisses de la sélection Le Ptit Colli !

Chose promise chose due, nous vous ouvrons les portes de la sélection du Ptit Colli ! Vous allez enfin découvrir comment,…

Lire plus
[CONCOURS] Découvrez « Le Secret le plus sombre » de Carla Buckley !

« Le Secret le plus sombre » de Carla Buckley est dans notre top 3 des livres les plus ajoutés sur Collibris…

Lire plus