le-coma-des-mortels-maxime-chattam

« Le coma des mortels » de Maxime Chattam !

Des chapitres à rebours.

Une ambiance qui ne laisse pas de marbre.

Un humour grinçant.

Avec « Le Coma des mortels », Maxime Chattam joue la carte de l’insolite et surprend ses lecteurs !

Si vous vous attendez ainsi à un thriller cauchemardesque… Chattamesque, il n’en est rien.

« Le coma des mortels » est une sorte de parenthèse loufoque, intrigante, dérangeante pour certains.

Il convient donc d’aborder ce roman avec un regard neuf !

9782266269087
.

Dans « Le coma des mortels », il est question de Pierre,  un employé du Zoo de Vincennes. Mais est-ce vraiment son prénom ?

Qui est Pierre ? Un rêveur ? Un affabulateur ? Un assassin ? Une chose est certaine, on meurt beaucoup autour de lui. Et rarement de mort naturelle.

La narration à la première personne surprend.

Les réflexions personnelles du narrateur sont ainsi autant de moment d’introspection auxquels Maxime Chattam ne nous avait pas habitués.

La touche philosophique est indéniable. L’auteur décortique l’âme humaine et l’on retrouve cette noirceur si caractéristique de Maxime Chattam. Le sens de la vie, notre rapport aux autres et au monde… autant de thèmes qui font réfléchir il n’est vraiment pas désagréable de se remettre ainsi en question !

« Sans ego, nous ne sommes que des épaves à la dérive. L’ego c’est la dignité. Le mensonge qu’on entretient avec soi-même est essentiel à l’équilibre de notre propre psyché. Trop de mensonges et on vire dans la folie, pas assez et on se fout en l’air. Tout l’équilibre est là : dans la petite compromission de chacun, et qui travestit notre société chaque jour depuis des siècles maintenant – particulièrement à l’ère de l’individualisme consumériste que nous traversons […] ». (p. 10)

« Le coma des mortels » est tout simplement un roman atypique et particulièrement déjanté.

Le style est enlevé et incisif, le ton amusant et intrigant, le narrateur cynique et doté d’une bonne dose d’humour noir !

Certes, certaines scènes semblent surréalistes et tout bonnement improbables, mais le final est particulièrement réussi !

* * * * * * * * *

« Le coma des mortels » de Maxime Chattam est disponible aux éditions Pocket.

 

 

 

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Du suspense avec « Dans les brumes du mal » de René Manzor !

Les Editions Pocket vous invite dans une spirale infernale ! « Dans les brumes du mal » de René Manzor, est un…

Lire plus
« La mémoire des morts » d’Eric Berg : un huis-clos étouffant !

Les Editions Slatkine & Cie vous emmène dans une petite île de la Baltique pour un voyage inquiétant. Dans ce…

Lire plus
Benedict Wells : le jeune prodige des lettres allemandes !

À tout juste 32 ans, Benedict Wells sonde les tréfonds de l’âme humaine avec une grande maturité et beaucoup de…

Lire plus