editions-belfond-rentrée-littéraire-2017

La Rentrée Littéraire 2017 aux Editions Belfond

Avec leurs couvertures reconnaissables entre toutes, les livres des Editions Belfond dans le domaine français s’annoncent intrigants.

Quel est donc ce « mal des ardents » dont nous parle l’auteur Frédéric Aribit ?

Dans « Le Dernier Violon de Menuhin » par Xavier-Marie Bonnot, c’est de solitude dont il est question ; la solitude d’un homme pourtant au sommet de son art.

Cette rentrée littéraire c’est aussi un premier roman qui devrait combler les adeptes du Thriller.  Avec « Le dernier Hyver », Fabrice Papillon vous emmène à la découverte d’Hypathie. Un voyage déroutant autant que fascinant !

Les Editions Belfond étant l’un de nos partenaires de notre grand concours de critiques littéraires, peut-être remporterez-vous certains de ces 3 romans !

Tag-concours-de-critiques-littéraires-collibris
.

EN SAVOIR PLUS ➡ CONCOURS DE CRITIQUES LITTÉRAIRES 

* * * * * * * * *

📚 « Le mal des ardents », Frédéric Aribit, 17/08/2017

[Sélection spéciale CONCOURS DE CRITIQUES LITTÉRAIRES]

Le-Mal-des-Ardents

.

On ne rencontre pas l’art personnifié tous les jours.
Elle est violoncelliste, elle dessine, elle peint, fait de la photo. Elle s’appelle Lou. Lorsqu’il tombe sur elle, par hasard, à Paris, c’est sa vie entière de prof de lettres désenchanté qui bascule et, subjugué par ses errances, ses fulgurances, il se lance à la poursuite de ce qu’elle incarne, comme une incandescence portée à ses limites.
Mais le merveilleux devient étrange, et l’étrange inquiétant : Lou ne dort plus, se gratte beaucoup, semble en proie à de brusques accès de folie qui deviennent dangereux. Un soir, prise de convulsions terribles, elle est conduite à l’hôpital où elle plonge dans un incompréhensible coma. Le diagnostic, sidérant, mène à la boulangerie où elle achète son pain.
Quel est donc ce mystérieux « mal des ardents » qu’on croyait disparu ? Quel est ce « feu sacré » qui consume l’être dans une urgence absolue ?
Il va l’apprendre par contagion. Apprendre enfin, grâce à Lou, ce qu’est cette fièvre qui ne cesse de brûler, et qui s’appelle l’art.

📚 « Le Dernier Violon de Menuhin », Xavier-Marie Bonnot, 17/08/2017

[Sélection spéciale CONCOURS DE CRITIQUES LITTÉRAIRES]

Le Dernier Violon de Menuhin
.

Les orphelins de l’enfance resteront toujours des adultes abandonnés.

Rodolphe Meyer était le plus grand violoniste de sa génération, celui qu’on reconnaissait dans la rue et qui fut l’élève des grands maîtres.
Aujourd’hui Rodolphe n’est plus. Son nom sur les affiches est associé au mot annulé pour toutes les représentations qu’il n’a pu assumer, et il n’est plus remonté sur scène depuis des années.
Le Lord Wilton est là pourtant avec lui et ne le quitte plus dans son étui. Il est le seul être cher qui reste à ses côtés lorsque Rodolphe revient au pays de l’enfant sauvage pour enterrer Émilie, sa grand-mère, sa dernière famille. Sur la route qui le mène en Ardèche, le berceau de sa mère, Rodolphe plonge au plus profond de lui, dans son sanctuaire intime, à la recherche d’un monde perdu.
Rodolphe Meyer est celui qui a été et celui qui n’est plus, il n’est plus que celui que tout le monde connaît mais dont tout le monde a oublié le nom, l’enfant prodige privé d’enfance, le dernier représentant de sa famille, l’homme seul, sans enfant, l’abandonné, que bientôt le sauvage viendra visiter pour emporter son âme…
Roman intimiste au cœur des grands espaces, ce livre bouleverse par ce qu’il dit de la solitude d’un homme pourtant au sommet de son art…

📚 « Le dernier hyver », Fabrice Papillon, 05/10/2017 

[Sélection spéciale CONCOURS DE CRITIQUES LITTÉRAIRES]

le-dernier-hyver-papillon
Prochainement sur Collibris

Août 415 après J.-C. : La ville d’Alexandrie s’assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Une femme, Hypatie, philosophe et mathématicienne d’exception, vient d’être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l’ensemble de ses écrits. Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les lieux et les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient ceux qui, dans le sillage d’Hypatie, poursuivent son grand oeuvre et visent à accomplir son dessein. Partout, des expériences sont menées au fond des caves, au coeur des forêts, dans le secret de foyers reculés.
Juillet 2018 : Marie, jeune et brillante biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la prestigieuse « crim » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l’étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres.
Est-elle, malgré elle, un maillon de l’histoire amorcée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie ? L’implacable destin peut-il être contrecarré ou « le dernier Hyver » mènera-t-il inexorablement l’humanité à sa perte ?

📚 « Système », Agnès Michaux, 07/09/2017

Système
.

Pour Marisa et Paul Dumézil, le passé est irrémédiable, le présent difficile, quant au futur… Il se présente à eux le jour où l’homme qui avait été condamné pour le meurtre, trente ans plus tôt, de leur mère Éva sort de prison.
Tandis que cette vieille histoire avec laquelle ils s’étaient construits malgré eux resurgit parce que la justice des hommes a atteint sa limite de temps, les enfants d’Éva se demandent ce qu’ils sont devenus. Et que vont-ils devenir à présent que l’assassin de leur mère a payé pour ce crime ? Plusieurs options s’offrent à eux. Tandis que Paul semble prêt à passer à l’acte, Marisa pourrait bien préférer basculer dans la folie.
Dans cette histoire, il y a de l’amour, des fantômes, un frère, une sœur et un détective privé.
Dans cette histoire, il y a la France, l’Indochine, l’Afrique, le Nil, la chaleur et la pluie, Djibouti, l’aventure.
Dans cette histoire, il y a les enfants d’Éva et nous tous, qui voulons mener notre vie, malgré le « système » et ses défaillances…

* * * * * * * * * *

Maintenant, reste à savoir quels livres intégreront prochainement votre étagère Pile à Lire Collibris ?

Je vous rappelle également que trois de ces romans font partie de notre sélection de livres pour notre grand concours de critiques littéraires !

Peut-être aurez-vous la chance de les remporter !

Tag-concours-de-critiques-littéraires-collibris
.
Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

L’interview de Santiago Gamboa pour « Retourner dans l’obscure vallée »

Santiago Gamboa est un auteur colombien que je ne connaissais pas. Je l’ai découvert dans son nouveau livre « Retourner dans l’obscure vallée »…

Lire plus
L’interview de Karine Giebel pour « De Force »

« DE FORCE » (Pocket, 2017) est un thriller psychologique parfaitement mené, une pépite littéraire machiavélique qui ne vous laissera pas indemne. Si vous êtes un adepte…

Lire plus
Concours : Gagnez des exemplaires dédicacés de « De FORCE » de Karine Giebel !

Accrochez-vous ! Le thriller « DE FORCE » de Karine Giebel débarque en poche aux éditions Pocket le 14 septembre prochain ! Pour…

Lire plus