alma

La Rentrée Littéraire 2016 aux Editions Alma !

Aujourd’hui, je vous propose de poursuivre notre tour d’horizon des programmes de cette rentrée littéraire avec les éditions Alma.

J’espère que vous y trouverez quelques pépites.

Et comme d’habitude, un résumé accompagne chacune des oeuvres présentées ci-dessous. Un clic sur la photo de couverture vous permet de l’ajouter à votre liste de souhaits Collibris !

* * * * * * * * * * *

Danse d’atomes d’or de Olivier Liron (25 août – EAN : 978-2362791956)

978-2362791956

Un soir chez des amis, O. rencontre Loren, une acrobate fougueuse et libre aux cheveux couleur de seigle. Ils s’éprennent follement, s’étreignent et s’aiment le jour et la nuit dans la ville qui leur ouvre les bras. Mais Loren disparait sans un mot. Inconsolable, têtu O. la cherche jusqu’à Tombelaine en Normandie. Là, il apprendra pourquoi la jeune fille si solaire et fragile, est partie sans pouvoir laisser d’adresse.

Librement inspiré d’Orphée et Eurydice, le ballet de Pina Bausch, Danse d’atomes d’or propose une nouvelle version du mythe. Ici, Eurydice n’a pas besoin d’Orphée…

D’une beauté à couper le souffle, écrit avec la rage de vivre, le premier roman d’Olivier Liron s’inscrit dans le droit fil de L’écume des jours de Boris Vian.

Alice ou le choix des armes de Stéphanie Chaillou (25 août – EAN : 978-2362791932)

978-2362791932

Un inspecteur de police auditionne une jeune femme, Alice Delcourt, soupçonnée du meurtre de son ancien chef de service, Samuel Tison. Nous apprendrons au fil de l’interrogatoire qu’elle a été harcelée par Samuel Tison, et que c’est peut-être là le mobile du crime, si crime il y a eu.

Le roman tout entier tourne et retourne la question de la violence au travail. Comment réagir ? Avec quelles armes ? Celles de la légalité, par le recours à la justice, celles de la violence, en usant de la loi du talion ? Que faut-il faire ? Se venger, porter plainte, tuer, se tuer, dénoncer ? En témoignant, Alice Delcourt inventorie, en détails, toutes ces questions, et les émotions qui les accompagnent : peur, effondrement, haine, révolte, désir de vengeance…

Si le roman met en scène une enquête, ce qu’il exprime avant tout c’est le besoin qu’éprouve Alice d’être entendue. Jouant du champ/contrechamp, Stephanie Chaillou émaille la déposition de textes brefs, éclatants qui racontent les souvenirs, les espoirs, les fantômes et les peurs d’Alice, tout un arrière-monde qui permet de la localiser autrement que comme coupable et victime.

Une poupée au pays de Daech de Eli Flory (8 septembre – EAN : 978-2362791970)

978-2259243285

La voilà au bord d’une piscine à débordement, dans un club de vacances sis en Méditerranée. Un indigène l’entreprend. Las, le beau gosse la kidnappe et l’échange contre une autre poupée, brune, moins grande, sa soeur enlevée par un groupe terroriste.

Barbie se réveille vêtue d’un niqab, au milieu de nouvelles semblables, dans un tout autre pays : l’Etat Islamique.

Dans ce roman qui retrace son voyage initiatique, Barbie va prendre conscience, à travers l’enfermement des poupées captives de Daech, de sa propre aliénation.

La condition des femmes est un sujet-frontière qui crée, souvent, une ligne de démarcation un peu factice entre un Occident idéalisé et un Orient diabolisé. Une poupée chez Daech est une fable de notre temps, un roman trash et intelligent qui met en scène le corps des femmes, nu ou voilé, leur place dans la société, le rôle qu’elles jouent et qu’on leur fait jouer.

Pas trop saignant de Guillaume Siaudeau (6 octobre – EAN : 978-2362792014)

978-2362792014

Un beau jour, Joe, un jeune homme, employé aux abattoirs, entend à la télévision un couple retraité expliquer qu’ils ont vendu la maison pour acheter un camping-car et qu’ils vont partir sur les routes histoire de ne pas mourir idiot. Illico, Joe décide lui aussi de mettre les voiles. Sur son lieu de travail, il fauche une bétaillère (bestiaux compris), passe prendre son plus proche ami, Sam un enfant placé, et file au volant de l’engin sur les routes montueuses de la région. Évidemment, la gendarmerie est alertée mais la chasse à l’homme commence plutôt mollement. L’insurgé, l’enfant et les six vaches auront le temps de rencontrer d’épatantes personnes. Dont l’une hors-champs et dont on ne peut rien dire sinon qu’elle porte une blouse blanche.

Godescalc, Le moine de la révolte au temps de Charles le Chauve de Ariel Suhamy (22 septembre – EAN : 978-2362791994)

978-2362791994

Lorsque les petits-fils de Charlemagne se disputent l’Europe, un moine errant perturbe l’ordre politique et religieux. À travers la vie et la pensée du saxon Godescalc revit une période méconnue d’intenses débats.

Zoopolis de Sue Donaldson (13 octobre – EAN : 978-2362792052)

978-2259243285

Ce livre, paru en 2011 chez Oxford University Press, est destiné à devenir un classique pour tous ceux qui pensent qu’il est urgent de s’engager politiquement à améliorer la condition animale.

* * * * * * * * * * *

Quels livres sont venus compléter vos envies de lecture ?

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Le Ptit Colli du mois d’octobre 2018

En octobre, Le Ptit Colli vous invitait à la détente. Pour ce faire, rien de tel qu’une boîte de thé de…

Lire plus
Sélection spéciale Young Adult

Après notre sélection spéciale Halloween, place à la littérature Young Adult ! Fantastique, vie quotidienne, aventure, dystopie, amour, il y en…

Lire plus
Le Ptit Colli de septembre 2018

En septembre, Le Ptit Colli a fait sa rentrée avec un tout nouveau design ! Nous avons ainsi mis à…

Lire plus