tiffany_jaquet1

Interview d’auteur : rencontre avec Tiffany Jaquet

Tiffany Jaquet est une jeune auteure de 27 ans.

Elle a réalisé son ambition de toujours en devenant enseignante de langues et en publiant son tout premier roman en 2016 : L’enfant du Placard publié aux éditions Plaisir de Lire.

Ce roman, qui nous fait voyager de l’Italie à la Suisse, des années 1960 aux années 2000, aborde la déracinement, la question de l’identité pour celles et ceux qui naviguent entre deux lieux, les conflits mais aussi les rapprochements entre les hommes qui doivent apprendre ou réapprendre à vivre ensemble.

Aujourd’hui, je vous emmène à la rencontre de Tiffany Jaquet.

Bon voyage !

l-enfant-du-placard
.

* * * * * * * * * *

Bonjour Tiffany, pouvez-vous vous présenter et nous raconter en quelques mots votre parcours ?

Bonjour, je suis née en 1989 à Morges, petite ville au bord du lac Léman où j’habite aujourd’hui. Très jeune déjà j’ai la vocation de devenir enseignante, alors je poursuis mes études en Lettres à l’Université de Lausanne avec en ligne de mire une école pédagogique. Cela fait maintenant trois ans que j’enseigne l’anglais et le français au collège secondaire de Morges. J’ai commencé à écrire à l’adolescence, surtout des nouvelles, et L’Enfant du placard est mon premier roman.

Comment résumeriez-vous votre premier roman « L’enfant du placard » publié aux éditions Plaisir de Lire.

L’Enfant du placard, c’est avant tout une histoire de famille, de secrets, d’aventures qui nous amènent à la découverte d’un passé méconnu ou oublié. C’est dans les affaires de sa mère, récemment décédée, que Claire découvre une lettre où figurent deux noms qui l’intriguent : Tatiana et Enzo. Poursuivie par ce mystère, elle décide de partir sur leurs traces. Son enquête la mènera dans la Suisse des années soixante, où nous suivons l’arrivée de ce jeune couple d’Italiens venus trouver du travail.

Nombreux sont les auteurs cherchant à être publiés. Vous y êtes parvenue. Etait-ce le parcours du combattant ? Pouvez-vous revenir sur cette « aventure » ?

En effet, je suis consciente de la chance qui m’a été donnée par les éditions Plaisir de Lire de publier ce premier roman ! Cette aventure extraordinaire remonte à bientôt quatre ans alors que je terminais mon manuscrit. Sans ne rien dire à personne, je décide de l’envoyer à plusieurs maisons d’édition afin d’avoir un regard professionnel. Quelques semaines plus tard, Plaisir de Lire prend contact avec moi pour me proposer une publication. C’était incroyable, inespéré ! Suivent plusieurs mois de relecture et de corrections pour amener cette histoire-là où elle est aujourd’hui.

Vous étiez présente au Salon du livre et de la presse de Genève. Que retenez-vous de cette expérience ? Une rencontre, en particulier, vous a-t-elle marqué ?

Entrer au Salon du livre de Genève par la porte des auteurs était à la fois excitant et paniquant. D’un côté, on se sent privilégié ; c’est extrêmement reconnaissant de se retrouver sur la même affiche que de grands noms de l’écriture. De l’autre, notre présence offre un contact direct avec le public ; il faut assumer son roman pleinement et s’attendre à ne pas plaire à tout le monde. Heureusement, les « critiques » étaient bienveillantes et ce sont ces rencontres avec les lecteurs pendant les dédicaces au stand de Plaisir de Lire que je souhaite retenir.

On dit souvent qu’on est ce qu’on lit. Et vous Tiffany, que lisez-vous ?

Si vous jetez un œil dans ma bibliothèque, vous trouverez pas mal de classiques francophones et anglophones : Molière, Shakespeare, Flaubert, Austen, Camus. Des vestiges de mes études en Lettres que je relis de temps en temps pour le travail… Mais en vérité, j’apprécie lire un bon policier ou parfois un roman fantastique. Et ces derniers temps, je lis de plus en plus de romans romands !

* * * * * * * * * *

Je remercie très chaleureusement Tiffany pour sa gentillesse et générosité.

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Les prochaines adaptations attendues sur les écrans !

En 2018, de nombreux livres font leur apparition au cinéma. Nous avons saisi cette occasion pour vous concocter une sélection…

Lire plus
Clarisse Sabard présente « Le jardin de l’oubli »

L’auteure du best seller « Les Lettres de Rose » revient sur le devant de la scène avec « Le jardin de l’oubli »,…

Lire plus
Béatrice Courtot présente « La Vallée des oranges » – Prix du Livre Romantique 2018

C’est avec un immense plaisir que nous nous sommes entretenus avec la lauréate du Prix du Livre Romantique 2018 :…

Lire plus