reve-aux-lettres

Epopia : des lettres ouvertes sur un monde enchanté !

Vous souvenez-vous combien, étant enfants, nous aimions nous raconter des histoires, jouer à faire semblant… Rêves d’aventure et autres chasses aux trésors, nous ne manquions pas d’imagination !

Et vous rappelez-vous cette excitation quand nous recevions du courrier en notre nom ! Cette impression d’être soudainement devenu grand et d’exister ! Quelle joie de décacheter une enveloppe pour découvrir, les yeux émerveillés, les trésors qu’elle renfermait !

Aujourd’hui, rien n’a vraiment changé. Les enfants rêvent d’aventure et d’univers merveilleux et ils adorent recevoir du courrier…

Avec Epopia (anciennement Rêve aux Lettres) ces deux composantes sont réunies. A travers un échange épistolaire personnalisé, les enfants reçoivent du courrier, découvrent une histoire accompagnée de multiples surprises, résolvent des énigmes, répondent par écrit aux personnages de l’histoire. Ils renvoient alors leur courrier à Rêve aux Lettres. La suite de leur aventure littéraire dépendra des réponses qu’ils auront données. Et ainsi de suite…

En l’espace d’un an, les enfants peuvent recevoir pas moins de 50 lettres !

Epopia est un magnifique projet. Un véritable coup de cœur !

Développée et validée par des pédagogues, orthophonistes, pédopsychiatres et des professeurs des écoles, c’est une initiative qui  favorise l’imagination, l’apprentissage de la lecture et de l’écriture des enfants. C’est un projet pédagogique à part entière qui propose aux plus jeunes de vivre une aventure originale, ludique, éducative et tout simplement magique !

Et qui de mieux que son créateur Rémy Perla pour vous en parler !

Je vous propose donc une interview passionnante qui, si vous avez des enfants ou petits-enfants, vous donnera envie de partager, avec eux, les aventures incroyables de Rêve aux Lettres.

En prime, vous retrouverez votre âme d’enfant 😉

C’est parti pour un voyage inoubliable au pays merveilleux de l’enfance : celui de tous les possibles !

* * * * * * * * * *

Remy-perla
Bizzzday 2014 – Les nouveaux parcours client – Mulhouse – © Michel Caumes www.photo-graphisme.fr

 

Vous êtes le créateur de Epopia. Pouvez-vous nous expliquer en quoi ce projet consiste et à qui il s’adresse ?

Rêve aux Lettres est une correspondance épistolaire ultra-personnalisée pour les enfants de 5 à 12 ans. Plongés dans une aventure extraordinaire, les enfants reçoivent des lettres postales, doivent lire leurs courriers et prendre leur stylo pour répondre par écrit aux personnages de l’histoire.  La suite de l’aventure va dépendre de leurs réponses. Questions, énigmes, activités et surprises sont au rendez-vous pour que lire et écrire deviennent un jeu !

Quand et comment vous est venue l’idée de ce concept si original ?

Tout a commencé autour d’une discussion à la machine à café alors que je travaillais pour une entreprise en tant qu’informaticien. Une collègue me confiait les difficultés qu’elle rencontrait à intéresser ses enfants à la lecture. Ayant moi-même rencontré des difficultés (dyslexie), un souvenir marquant de mon enfance a refait surface. Vous souvenez-vous de ces publicités pour voiture que nous recevions tous dans nos boîtes aux lettres dans les années 80 ? Un courrier accompagné d’une clé vous annonçait que vous aviez gagné une voiture. Il suffisait pour gagner le gros lot de vous rendre chez un concessionnaire et d’essayer la clé. La lettre et l’objet ont alors piqué ma curiosité et mon imagination. Tous les enfants aiment recevoir du courrier, même ceux qui n’aiment pas lire. Et si ce courrier éveille leur imagination, alors la lecture et l’écriture ne sont plus qu’un prétexte à l’aventure !

Lettres après lettres, l’enfant participe à une véritable correspondance écrite. Il lit, il écrit, il résout des énigmes… et votre équipe d’écrivains et de pédagogues adapte la suite de l’histoire en fonction de son niveau de lecture, de ses goûts, de ses questions, de ses choix. Comment parvenez-vous concrètement à répondre personnellement à chaque lecteur ?

Derrière toute cette magie, une formidable équipe de rêveurs qui fourmille d’idées travaille sur le concept de Rêve aux Lettres. Les histoires sont écrites dans un premier temps, puis viennent les illustrations de Corentin Mager et enfin les activités récréatives et autres surprises qui aident à patienter jusqu’au prochain courrier. Les différents éléments sont soumis à l’approbation des professionnels du monde de l’éducation : enseignants et orthophonistes collaborent toute l’année afin d’adapter chaque épisode à différents niveaux de lecture et d’écriture. Chaque enfant reçoit ainsi un contenu parfaitement adapté à sa courbe d’apprentissage.
Et pour répondre personnellement à chaque enfant, un autre magicien vient à la rescousse de Rêve aux Lettres. Il s’agit de Geoffroy Planquart qui développe LIREC, le premier logiciel au monde d’intelligence rédactionnelle. Primé par le Ministère français de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, LIREC permet aux écrivains de gérer d’innombrables paramètres et d’enrichir chaque jour le contenu de ces univers selon les réponses de chacun des enfants.

enfant_reve
.

Outre les lettres, l’enfant reçoit également un certain nombre de goodies comme des cartes à compléter et des fiches pédagogiques. Comment se déroule la sélection de ce type de supports et qui en a la charge ?

Au moment de la rédaction de la trame narrative, les écrivains réfléchissent en amont aux surprises qu’ils vont pouvoir insérer à chaque nouvelle péripétie. Avec le reste de l’équipe et le responsable des achats, nous veillons à ce que chaque produit soit conforme aux normes européennes et qu’ils remplissent le cahier des charges que nous avons établi.
S’il est question d’une plante magique, l’enfant recevra alors des graines de haricot à faire pousser chez lui, si un cheval intervient dans l’histoire il recevra du crin de cheval, si une fête est organisée au château ou au parc, les personnages donneront à l’enfant une recette de gâteau à réaliser à la maison. Tout est réfléchi et pensé pour que l’enfant vive l’histoire à fond.

Développé et validé par des pédagogues, orthophonistes, pédopsychiatres et des professeurs des écoles, est-il approprié de considérer Rêve aux Lettres comme un projet éducatif à part entière, favorisant la lecture et l’écriture et éveillant l’imagination et l’intelligence des enfants ?

Nous sommes partis d’un constat quelque peu alarmant : de plus en plus d’enfants sont en rupture avec la lecture et on dénombre environ 1 enfant sur 5 qui sort de l’école primaire avec des difficultés à lire. De nos jours, les enfants passent un temps considérable devant des écrans et comment prendre encore le temps de lire quand on peut passer de la télé à l’ordinateur, à la console, au téléphone et bénéficier de contenus interactifs et addictifs qui ne demandent aucun effort ? Pourtant, les études scientifiques convergent pour confirmer que les écrans ne sont pas un bon support d’apprentissage pour les enfants et que leurs effets sont nuls, voir délétères.

Rêve aux Lettres veut donc redonner une place centrale à la lecture et à l’écriture en proposant un support ludique et magique qui sorte du cadre scolaire.

Il est actuellement possible de s’abonner à deux types d’histoires, « Mon Royaume » et « Ma réserve Naturelle ». Envisagez-vous de créer d’autres univers ?

Tout à fait ! Du fait de la personnalisation, la rédaction d’une histoire prend beaucoup de temps. Il faut penser à tout un arbre de décisions selon les questions posées dans l’histoire, nous sommes donc pour le moment au rythme d’une nouvelle histoire par an. Pour cette année, nous préparons la publication d’une histoire d’explorateurs revenus au temps des dinosaures !

reve-aux-lettres
.

Vous recevez les lettres de centaines d’enfants. J’imagine que certaines d’entre elles sont parfois drôles et surprenantes. Avez-vous une anecdote à partager sur l’une de vos correspondances ?

Chaque lettre est unique et nous prenons énormément de plaisir à les lire et à y répondre.

Certains nous racontent des blagues pour répondre aux personnages, d’autres des anecdotes plus personnelles sur leur quotidien, d’autres ont des directives précises. Par exemple, Louis 1er, 9 ans, roi du Royaume de Ménetor avait une requête toute particulière qui nous a beaucoup amusée :

« Bonjour,

Oui, je veux bien devenir votre roi. Pour info, mon animal serait le chat. Ma couleur préférée est le vert. Mais j’ai une amélioration de la ville pour l’instant. Je vous la dicte : « Évitez de donner du pain pour les canards. Ce n’est pas leur vrai nourriture, leur nourriture est pour de vrai les insectes qui sont sur l’eau… Et mettre des panneaux : Pas donner à manger aux canards. Et surtout éviter de rouler en voiture. Ça pollue !!! Et j’ai une blague pour Grouguignon : « Sur la table il y a deux brioches. L’une dit : je suis champion du monde des jeux olympiques. L’autre dit : de quoi ? L’autre répond : de 100 miettes à pied. Ha ha ha.

Louis, votre empereur. »

Ce qui est sûr c’est qu’on ne s’ennuie pas !

Le mot de la fin : souhaitez-vous rajouter quelque chose ?

Nous avons conscience de créer quelque chose de complètement à contre-courant avec Rêve aux Lettres, mais tous les membres de l’équipe, qui rendent ce rêve possible, partagent un même désir secret : avoir de nouveau 7 ans pour pouvoir vivre nous aussi ces fabuleuses aventures par courrier. C’est cela qui nous guide et nous motive ; et nous sommes heureux de pouvoir connaitre ce bonheur à travers les centaines de lettres d’enfants que nous recevons chaque jour. N’oubliez jamais de faire lire, écrire et surtout rêver vos enfants ! Et pour reprendre la citation de l’écrivain François Mauriac : « La lecture est une porte ouverte sur un monde enchanté. »

* * * * * * * * * *

Je remercie chaleureusement Rémy Perla pour cette interview passionnante.

Epopia est une initiative littéraire qui me séduit.

D’une part, elle entend apporter un élément de réponse à un constat plus qu’alarmant : 1 enfant sur 5 rencontre des difficultés avec la lecture et l’écriture à la sortie du primaire !

D’autre part, elle permet aux parents et à leurs enfants de partager un moment privilégié autour de la lecture et de l’écriture.

Enfin, elle fait rêver les enfants et stimule leur imagination.

Si vous souhaitez en savoir encore plus sur Epopia, je vous invite à vous rendre sur le site internet dédié.

Peut être vous laisserez-vous tenter 😉

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

« Le coma des mortels » de Maxime Chattam !

Des chapitres à rebours. Une ambiance qui ne laisse pas de marbre. Un humour grinçant. Avec « Le Coma des mortels »,…

Lire plus
L’interview de Sophie Loubière pour « L’enfant aux Cailloux »

Voix bien connue de la radio (France Info, France Inter), Sophie Loubière a publié son premier roman « La Petite Fille aux oubliettes » en…

Lire plus
Règlement du jeu concours : « Concours Halloween 2017 »

Article 1 : Société organisatrice RS TECHNOLOGIES 809 136 716 dont le siège social est situé au 29, Chemin du…

Lire plus