Concours-belfond-sept2018

[CONCOURS] Rentrée littéraire aux Editions Belfond : des livres à gagner !

En partenariat avec les Editions Belfond, nous organisons un jeu concours du mardi 11 septembre au mardi 18 septembre.

A l’honneur de ce concours : « Je voudrais que la nuit me prenne » d’Isabelle Desesquelles ; « Le fou de Hind » de Bertille Dutheil et « Comment t’écrire adieu » de Juliette Arnaud.

livres-belfond
.

Pour remporter l’un de ces romans, cliquez sur « Participer » et inscrivez-vous à notre tirage au sort !

.
.

En savoir plus sur les livres

« Je voudrais que la nuit me prenne, Isabelle Desesquelles

.
.

Loin du bruit du monde, Clémence grandit auprès de parents rivalisant de fantaisie. Mais elle n’a pas la voix d’une petite fille et ses mots sont ceux d’un mystère cruel. Que s’est-il passé pour que l’innocence se borde ainsi de noir ?

Plongée vertigineuse et poétique dans l’univers de l’enfance, Je voudrais que la nuit me prenne raconte le danger du bonheur. Entre trouble et éclairs de joie, ce roman explore le lien fragile et inaltérable qui nous unit à nos plus proches.

Et la redoutable force du souvenir.

« Le fou de Hind », Bertille Dutheil

.
.

Mohsin, un immigré algérien, vient de décéder. Il laisse derrière lui une lettre dans laquelle il s’accuse de la mort d’un être innocent, ainsi qu’une série de vieilles photos où il apparaît avec une enfant brune, omniprésente, Hind.

Sa fille, Lydia, interroge alors ceux qui ont autrefois connu son père, à Créteil, à la fin des années 1970. En particulier les habitants du « Château », un villégiature délabrée plantée non loin de la cité des Choux et transformée par Mohsin et ses amis en maison communautaire.

Mohammed, Ali, Luna,Marqus et Sakina font ainsi revivre toute une époque par leurs témoignages. Sous les yeux de Lydia, le puzzle prend forme, révélant la personnalité de l’absente – flamboyante et mystérieuse Hind –, et la nature de sa relation avec Mohsin…

Un roman polyphonique hanté par une héroïne sans voix, qui s’empare avec brio de la question de l’immigration et de l’intégration en France.

« Comment t’écrire adieu », Juliette Arnaud

.
.

À 45 ans, Juliette se retrouve face à elle-même, avec le coeur déchiré et l’envie de rire de tout.

Elle se repasse alors les 14 titres de sa bande originale, d’Étienne Daho à Dolly Parton, sans oublier Bruce Springsteen, 14 pop songs qu’elle a écoutées religieusement et dont elle connaît les paroles par coeur.

Pourquoi sa vie chante-t-elle tout à coup si faux ? Qu’est-ce qui a mal tourné ? Elle a pourtant suivi à la lettre ce que les refrains suggéraient. Elle a scrupuleusement appliqué les adages de chacun des couplets.

À défaut de réponse, puisque R. est parti sans un mot, Juliette va s’y coller, à écrire adieu. Elle essaiera d’être drôle et elle sera sincère, pour comprendre, peut-être, que tout ce qui mène à la fin d’une histoire d’amour, on le porte en soi.

* * * * * * * * *

Pour remporter l’un de ces romans, cliquez sur « Participer » et inscrivez-vous à notre tirage au sort !

.
.
Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Sélection de livres 100% automne

L’automne est arrivé et annonce de superbes soirées lecture bien emmitouflés dans un plaid ! Une tasse de thé à…

Lire plus
Entrez dans les coulisses de la sélection Le Ptit Colli !

Chose promise chose due, nous vous ouvrons les portes de la sélection du Ptit Colli ! Vous allez enfin découvrir comment,…

Lire plus
[CONCOURS] Découvrez « Le Secret le plus sombre » de Carla Buckley !

« Le Secret le plus sombre » de Carla Buckley est dans notre top 3 des livres les plus ajoutés sur Collibris…

Lire plus