Clarisse Sabard présente Le jardin de l'oubli

Clarisse Sabard présente « Le jardin de l’oubli »

L’auteure du best seller « Les Lettres de Rose » revient sur le devant de la scène avec « Le jardin de l’oubli », un roman magnifique qui alterne deux époques.

Clarisse Sabard est une auteure bien connue de Collibris et du Ptit Colli !

Nombreux sont ses romans à avoir fait partie de la sélection spéciale du Ptit Colli.

Peut-être avez-vous eu la chance de les découvrir dans vos box 😉

Pour beaucoup d’entre vous (et d’entre nous aussi 😉 ) les romans de Clarisse sont de vraies pépites. Des coups de cœur qui nous remplissent d’émotions !

Avec « Le jardin de l’oubli », elle tape une nouvelle fois dans le mille… pour notre plus grand plaisir !

Le Jardin De L'Oubli Clarisse Sabard
.

Et qui mieux que Clarisse pour vous parler de ce roman !

* * * * * * * * *

Avant que vous nous régaliez avec vos romans vous étiez connue comme blogueuse littéraire. Pouvez-vous nous parler de ce beau parcours qu’est le vôtre ?

Tout a vraiment commencé pour moi suite à un problème de santé. Il y a quelques années, j’ai en effet eu un AVC. Je ne pouvais plus travailler (à l’époque j’étais dans le commerce), alors puisque j’ai toujours aimé lire, j’ai doublé mon rythme. La lecture m’a beaucoup aidée à récupérer. Je lisais des blogs littéraires et à mon tour j’ai eu envie de partager mes romans coups de cœur. Mon blog a immédiatement trouvé son public. C’est ainsi que j’ai connu les éditions Charleston. Je suis devenue lectrice Charleston en 2015 (ce sont des blogueurs et blogueuses qui découvrent en avant-première les romans à paraître) et la community manager de l’époque m’a dit que Charleston cherchait des plumes françaises. L’écriture était également déjà beaucoup présente dans ma vie ; depuis petite j’aimais coucher des mots sur papiers, écrire des petits textes ou ébauches de romans. En 2015, justement, j’ai commencé à écrire Les Lettres de Rose, un roman que j’ai immédiatement voulu présenter à Charleston. L’équipe éditoriale a eu un coup de cœur et m’a proposé de présenter le roman pour le Prix du Livre Romantique. Vous connaissez la suite…

A l’issue de notre concours spécial Fête des mères, de nombreux(ses) lecteurs(rices) auront la chance de recevoir un exemplaire de votre roman « Le jardin de l’oubli ».

– En 5 mots, comment leur présenteriez-vous ce livre ?

Secrets. Femmes. Liberté. Reconstruction. Amour.

– Quel message souhaiteriez-vous leur adresser ?

J’espère que vous prendrez plaisir à découvrir les destins croisés de Faustine et Agathe, ainsi que la mythique Belle Otero ! Je vous souhaite d’avance une belle lecture.

« Le jardin de l’oubli » est un roman magnifique qui alterne deux époques. On y découvre notamment la Belle Otero, l’emblème de la Belle Epoque. Pourquoi avoir choisi de dresser le portrait de cette femme au destin incroyable ?

Cette idée m’est un peu tombée dessus par hasard ! (Je crois que je viens de vous trouver une définition parfaite de l’inspiration en général !). Un soir, j’ai allumé ma télé (je la regarde très peu !) et je suis tombée sur une émission consacrée aux Cocottes de la Belle-Epoque. J’ai été immédiatement happée par le destin de la Belle Otero. C’est une femme qui a réussi grâce à son charisme. Partie de rien (elle est née très pauvre et devait faire la manche pour manger lorsqu’elle était enfant), elle s’est hissée au sommet en tant que danseuse. Elle se mouvait sans aucune technique, uniquement à l’instinct. Très vite, elle est passée au rang de courtisane. C’était sa façon d’être libre, car elle avait un vrai problème avec les hommes (pour en savoir plus il faudra lire mon roman). A l’issue de cette émission, j’ai su qu’un jour j’écrirai sur elle car sa vie a été si intense qu’elle aurait pu être un personnage de roman.  Lorsque j’ai eu l’idée du Jardin de l’Oubli, j’ai compris que le moment de parler de la Belle Otero était arrivé.

Vous êtes, je crois, une passionnée d’histoire. Avez-vous fait des recherches spécifiques pour écrire ce roman ? Comment se sont-elles déroulées ?

En effet, j’adore l’histoire. Ma période de prédilection est la première moitié du XXe siècle, qui a été particulièrement riche en événements ! Pour le Jardin de l’Oubli, j’ai fait beaucoup de recherches. Il y avait déjà le personnage de la Belle Otero, qu’il fallait que je rende crédible. Et ce n’était pas tellement évident, parce qu’en définitive, si elle a été très connue à son époque, elle était aussi très secrète sur ses sentiments profonds. Dans son autobiographie, par exemple, elle n’a pas hésité à mentir et enjoliver les choses. Il m’a fallu faire le tri parmi les informations que je trouvais, les biographies, etc. J’ai également étudié la Belle-Epoque, car il me fallait parvenir à entraîner le lecteur dans ce contexte. Là encore, beaucoup de lecture, j’ai également scruté attentivement des photos anciennes, des cartes postales, etc. Quand je fais ce genre de recherches, je ne suis satisfaite que si j’ai le sentiment de m’immerger complètement dans le contexte que je souhaite recréer.

Les secrets de famille sont une constante dans vos romans. Sauriez-vous expliquer pourquoi ?

Je pense que c’est certainement en lien avec mon goût prononcé pour l’histoire. J’aime les histoires et les destins d’inconnus qui traversent la grande Histoire. J’ai eu cette chance, plus jeune, d’entendre mes grand-mères et arrière-grand-mères me raconter les choses telles qu’elles étaient quand je n’étais pas née. J’ai compris qu’il y avait beaucoup de secrets et qu’il en était ainsi dans de nombreuses autres familles. Mon imaginaire a fait le reste et c’est un thème qui m’est très cher car on peut envisager pas mal de choses.

Il est aussi question d’amour dans votre roman. Les liens qui unissent Simon et Agathe sont particulièrement forts. Croyez-vous aux âmes sœurs ?

Je dois vous avouer que je n’aime pas tellement ce terme, « âmes sœurs ». Je crois, qu’il s’agisse d’ailleurs d’amitié ou d’amour, que si deux personnes doivent absolument se rencontrer, le destin les réunira.  J’ai plutôt envie de parler d’évidences. Parfois, un lien très fort nous unie à une autre personne sans qu’on puisse se l’expliquer et c’est aussi ce qui contribue à toute la magie de la chose.

« Le jardin de l’oubli  » est un voyage au cœur de la Belle Epoque, mais c’est aussi un voyage au cœur de la ville de Nice. Elle apparaît d’ailleurs comme un personnage à part entière du récit. Que représente-t-elle à vos yeux ?

Cela fait presque dix ans que je vis à Nice. En général, j’aime écrire sur les lieux qui me marquent. Pour mon premier roman, c’est le Berry que j’ai mis en avant car j’y ai mes racines et ma famille, pour le deuxième la Bretagne parce que mon père y vit et j’ai eu un gros coup de cœur pour cette région. Alors il m’a semblé naturel d’écrire sur Nice. Je marche beaucoup et c’est en général quand je m’adonne à cette activité que l’inspiration me vient. Les lieux jouent beaucoup sur la façon dont je vais développer une intrigue.

Nous avons développé il y a quelques années une box de lecture sur mesure appelée Le Ptit Colli. Dans notre sélection spéciale, on a pu y trouver  vos romans « Les Lettres de Rose » et « La plage de la mariée ». Nombreux(ses) sont les lecteurs(rices) a avoir eu la chance de les découvrir dans leur box. Auriez-vous un message à leur adresser ?

J’espère que mes romans vous ont plus et qu’ils ont été de belles découvertes pour vous. Merci de soutenir cette super box, les livres et les auteurs !

Que pouvez-vous nous dire sur votre prochain roman ?

Il paraîtra en fin d’année ! J’avais envie d’écrire un feel-good familial, qui se déroule durant la période de Noël. C’est un roman différent par rapport à ce que j’ai fait jusque-là, il est entièrement contemporain… et se déroule dans le sud !

On dit souvent qu’on est ce qu’on lit. Et vous Clarisse, que lisez-vous ?

Mes lectures sont très variées ! Je serais bien incapable de me cantonner à un seul genre. J’affectionne autant les romans feel-good que les polars& thrillers, les romans qui parlent de secrets de famille ou qui traitent de grands thèmes comme la ségrégation raciale, la cause des femmes ou la Seconde Guerre Mondiale, des romans historiques aussi. Je suis également férue de Stephen King, de classiques du XIXe siècle, j’aime bien me détendre avec un peu de fantasy, de dystopie, ou encore de young-adult… et de temps en temps, une petite romance sympa. J’ai un large choix !

Un mot de votre actualité 2018 : séances de dédicace ? Salons ? …

Après avoir fait beaucoup de salons en mars/avril, je fais une pause en mai, mais je reviens dès juin ! Je serai le 3 Juin au salon Envie de Livres, à Sailly-Labourse, le 23&24 Juin à Saint-Maur-en-Poche, le 7 Juillet au Cultura de Mandelieu (près de Cannes), le 20 Juillet au salon de Cabourg, etc. Mon agenda se remplit et j’annoncerai évidemment d’autres dates encore.

Le mot de la fin est pour vous.

Merci à vous pour votre soutien ! Merci également aux libraires, aux organisateurs de salons et surtout, à VOUS, lecteurs et lectrices, qui me faîtes vivre un rêve éveillé !

* * * * * * * * *

Je tiens à remercier très chaleureusement Clarisse Sabard pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Découvrez « Le jardin de l’oubli » de Clarisse Sabard – Editions Charleston – 13/02/2018

Le Jardin De L'Oubli Clarisse Sabard
.

« Peu à peu, alors que le train avançait, elle se laissa emplir par la douce certitude que, désormais, sa vie lui appartenait. Elle filait vers son destin, là où rien ni personne ne pourrait plus l’entraver. »

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret.

Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays niçois afin d’écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir.

Logo collibris

Bienvenue sur le blog de Collibris. N'hésitez pas à partager vos lectures sur l'application et les réseaux sociaux.
Bonnes lectures

Newsletter

Articles similaires

Sélection de livres 100% automne

L’automne est arrivé et annonce de superbes soirées lecture bien emmitouflés dans un plaid ! Une tasse de thé à…

Lire plus
Entrez dans les coulisses de la sélection Le Ptit Colli !

Chose promise chose due, nous vous ouvrons les portes de la sélection du Ptit Colli ! Vous allez enfin découvrir comment,…

Lire plus
[CONCOURS] Découvrez « Le Secret le plus sombre » de Carla Buckley !

« Le Secret le plus sombre » de Carla Buckley est dans notre top 3 des livres les plus ajoutés sur Collibris…

Lire plus